. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Présidentielles 2024: Le candidat Biram Ould Dah Ould Abeid passe en revue son programme électoral devant les populations de Kiffa

Mercredi 19 Juin 2024 - 10:35

Lecandidat aux élections présidentielles de 2024, M. Biram Dah Abeid, a présidé, mardi soir dans la ville de Kiffa une soirée électorale organisée par ses sympathisants, et ce dans le cadre de la campagne électorale préparant les élections présidentielles dont le premier tour est prévu le 29 juin 2024.

Le candidat a tout d’abord salué les populations présentes qu’il a qualifiées de foules de la victoire, ajoutant que le régime actuel a prouvé son échec dans l’exécution du programme qu’il s’est engagé devant le peuple à réaliser. Il a indiqué que la journée du 29 juin connaitra le changement du régime à travers les urnes, appelant ses sympathisants à préserver leurs votes contre la fraude électorale.

Le candidat a passé ensuite en revue les grandes lignes de son programme électoral qui aura, a-t-il dit, des répercussions positives sur la vie sociale et économique des populations.

Le candidat avait tenu mardi après midi dans la ville de Kiffa une conférence de presse dans laquelle il a indiqué qu’il est avec la légalité, la paix sociale et la loi, précisant qu’il ne se soumet qu’à la loi.

Il a critiqué ce qu’il a qualifié ” de l’utilisation de l’institution militaire et sécuritaire au cours de la campagne électorale”, estimant que cela est considéré comme un message pour faire peur et aussi de menace, selon ses propos.

Il a ajouté que l’utilisation de la force contre le peuple parce qu’il aspire au changement est une chose inacceptable et que “nous rejetons”.

Il a en outre souligné que la déclaration du directeur de la campagne du candidat Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani portant sur l’évaluation des concurrents de son candidat dans les élections présidentielles , notamment en ce qui concerne la compétence est inacceptable, critiquant en même temps “l’action de la commission électorale nationale indépendante et l’observatoire national des élections qui n’œuvrent pas avec la transparence requise au niveau international”, qualifiant cela de “développement grave”.
AMI

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR






Rubriques à la une

Recherche