. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Plan de ralentissement des naissances en Mauritanie *

Vendredi 30 Mars 2018 - 09:17

Cérémonie de lancement officiel du processus du plan global budgétisé en faveur de l'espacement des naissances 2019 - 2023 de Mauritanie


Espacer  les naissances, pour assurer le bien-être des femmes et des enfants
 

Le  processus d’élaboration du plan d’action en faveur de l’espacement des naissances 2019-2023 de Mauritanie a été lancé, ce jeudi 29 mars 2018, à l’hôtel  MauriCenter.

Organisé sous l’égide du Ministère de la Santé, la cérémonie  a réuni  plus d’une trentaine de participants provenant des structures dudit ministère, d’autres ministères connexes, leurs partenaires au developpement (l’USAID, l’OMS, l’UNPFA…), les organisations de la Société Civile nationales et internationales, Health Policy Plus (HP+) et AgirPF.
 

Deux discours ont marqué le lancement officiel du processus d’élaboration du PANB 2eme génération de la Mauritanie. La première allocution de Mme Lisa Sow Washington, la représentante de l’Ambassadeur des Etats-Unis en Mauritanie a  indiqué que l’USAID adhère pleinement et a réitéré la disponibilité de son organisation à accompagner  tout le  processus d’élaboration du nouveau plan d’action en faveur de l’espacement des naissances  en Mauritanie,  parce qu’il vient consolider les acquis du premier plan (2013 – 2017). Cela se justifie par le fait qu’en Mauritanie, nombre de femmes meurent encore en donnant la vie, car elles sont victimes de complications liées à des grossesses précoces et/ou rapprochées, à des accouchements et à la faiblesse dans l’utilisation de la contraception…
 

C’est pour toutes ces raisons, indique Mme Sow,  qu’il faut promouvoir les droits des filles et des femmes à une santé sexuelle et de reproduction  en leur garantissant des informations et des services de qualité et relever  les défis liés à l’espacement des naissances et le gouvernement mauritanien a jugé nécessaire d’élaborer  ce  PANB de 2e génération pour la période 2019 – 2023 avec l’appui technique du projet Health Policy Plus (PH+), financé par l’USAID.
 

Pour sa part, Dr Sidi Mohamed Abdel Aziz, Coordinateur du Programme National de la Santé de la Reproduction (PNSR), après avoir remercié l’ensemble des partenaires présents pour l’intérêt qu’ils accordent au programme  et leur soutien sans faille dont bénéficie la Mauritanie, a souligné l’engagement du Gouvernement de la Mauritanie à accompagner tout le processus d’élaboration du nouveau plan d’action qui sera une feuille de route pour soutenir l’espacement des naissances et atteindre les objectifs du pays tout en améliorant l’environnement politique dans  les domaines de l’espacement des naissances, de la santé maternelle  et infantile  et des réponses au VIH.

source lecalame.info
( *titre chezvlane )

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche