. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur stand, un double succès pour la Coalition mauritanienne du lait local

Samedi 8 Décembre 2018 - 07:19

La signature par le président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, de la pétition «Protégeons notre lait local» et le Prix du meilleur stand à la foire de Néma sur les produits d’origine animale remis par la Ministre du Développement Rural, Mme Lemina Mint Moma, plus qu’une consécration, c’est le jackpot pour la Coalition mauritanienne du lait local. Il s’agit-là du fruit de deux jours d’exposition, en marge du 58èmeanniversaire de l’indépendance de la Mauritanie, célébrée ce 28 novembre 2018 dans la capitale du Hodh Charghi.

Il faut dire que le stand animé par la 
Coalition composée de l’Alliance Citoyennel’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane (APESS), le Club des jeunes journalistes (CJJ)l’Ecole du Développement local (ECODEV), OXFAM, le Réseau des Femmes Parlementaires Mauritaniennes (REFPAM),le Réseau des Organisations sur la Sécurité Alimentaire (ROSA) et Tiviski, a attiré du monde. Plus que les casquettes, les tee-shirt, les écharpes, les voiles, les boubous et les pagnes distribués aux visiteurs, c’est la chaleur de l’accueil et la qualité du «Kosam Ari haara», concentré de lait sucré fabriqué par les femmes de Ari haara, village situé à 18 kilomètres de Boghé, qui ont le plus impressionné. Selon quelques conseillers du Ministre du Développement Rural, c’est le Président Mohamed Abdel Aziz lui-même qui aurait suggéré aux organisateurs de remettre le meilleur prix d’encouragement au stand de la Coalition mauritanienne du lait local.

Pour 
Habsatou Bal, en charge du Plaidoyer et de la Communication au sein de l’ONG internationale, Oxfam en Mauritanie, et la coalition des partenaires locaux qu’elle appuie, l’objectif est atteint. Cet engagement du Chef de l’Etat et de plusieurs hauts responsables, à travers leur signature apposée au bas de la pétition en faveur de la protection du lait local, constitue une reconnaissance pour les petites et moyennes entreprises exerçant en milieu rural et semi-urbain, notamment les mini-laiteries.
 

Parmi les personnalités qui ont signé la pétition, Dr.Fall Mokhtarancien Secrétaire général du Ministère de l’ElevageMoustapha Ould Wavi, Conseiller du Ministre du Développement RuralWelad Ould Haimdouneprésident de la Fédération nationale des éleveurs et son Vice-présidentOuld Aghrabatt,  Idrissa DiarraCoordonnateur du PRAPS, et la liste est longue.

Habsatou Bal a également précisé que la participation de la Coalition mauritanienne du lait local à la Foire de Néma entre dans le cadre d’une campagne globale «Mon lait est local» lancée par la Coalition régionalequi regroupe cinq pays d’Afrique de l’Ouest, Mauritanie, Sénégal, Niger, Mali et Burkina Faso, en plus du Tchad et de la Belgique.

Pour la première fois, dit-elle «ces acteurs se sont réunis pour affirmer ensemble, le rôle clef du lait local dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la région du Sahel, ainsi que l’énorme potentiel économique des filières laitières basées sur la collecte du lait local». En Mauritanie, cette campagne a été lancée le 1er juin 2018.

Selon El Hadj Mamadou Bâ, président de l’Association mauritanienne pour l’auto-développement (AMAD), membre de ROSA, «nous avons participé à la foire de Néma en compagnie d’Oxfam et des ONG membres de la Coalition du lait local en Mauritanie pour faire la promotion des mini-laiteries, du lait local et de la plante fourragère, le Marafalfa, que nous sommes les premiers à avoir introduit en Mauritanie».

La première mini-laiterie, selon lui, a été installée en 2007 au Brakna, grâce à l’appui d’Oxfam. Aujourd’hui, 25 mini-laiteries sont implantées dans six régions, le Brakna, le Gorgol, les deux Hodhs, l’Assaba et le Tagant, grâce aux partenaires, Oxfam, CERAI, le CSA et le GRDREl Hadj a déclaré que «chaque mini-laiterie est gérée par un groupe de 20 femmes qui achètent le lait auprès des éleveurs, le transforment, le vendent et se partagent les bénéfices». Ainsi, 15 à 20.000 litres sont transformées chaque année par ces mini-laiteries pour plusieurs millions d’ouguiyas de chiffre d’affaires générés, a-t-il ajouté en substance, soulignant que grâce à ce projet des dizaines de milliers de ruraux ont été extraits de la pauvreté.

Hamada Bneïjara, président de l’Association pour le développement intégré du Guidimagha (ADIG)membre de ROSA, estime que «cette foire nous a permis de partager avec l’ensemble des participants, les objectifs de la Coalition régionale pour la consommation du lait local ». Il considère que la Mauritanie s’est beaucoup investie dans ce créneau par le biais des organisations membres de la coalition. Cette occasion a permis, d’après lui, à amener le Président de la République Islamique de Mauritanie, à être le Premier Chef d’Etat de l’Afrique de l’Ouest à signer la première pétition en faveur du lait local. «Nous considérons ce geste comme une réussite qui vient consolider les efforts de la coalition» a-t-il conclu.

Pour 
Sidi Maouloud, président de l’Association des producteurs de lait et viande (APLV), membre de ROSA, «la foire a été une grande réussite surtout par rapport à notre plaidoyer en faveur du lait local. L’instant le plus marquant de cet évènement fut sans aucun doute la signature par le président de la République de la pétition pour la protection du lait local». Cette foire a été également un moment d’échanges et de partages avec les autres participants et les visiteurs, a-t-il estimé. «Je peux dire en résumé que la foire de Néma nous a permis de consolider nos objectifs et d’avancer dans notre stratégie pour promouvoir notre créneau : Boire le lait local».

Diakité Alioune, responsable «Progrès-Lait » à ECODEV, estime que dans le cadre de la Coalition pour le lait local, dont son organisation est partenaire, des efforts sont menés dans le plaidoyer auprès des décideurs pour qu’ils appuient  les éleveurs dans l’amélioration de la qualité de la production laitière et sa pérennité, avec des quantités suffisantes pour assurer l’autosuffisance alimentaire en lait local sur le plan national. «Ce sont là les axes essentiels autour desquels s’est construit notre plaidoyer au cours de la foire de Néma en synergie avec les autres membres présents de la Coalition» a-t-il souligné.

 

Avec une fierté mal dissimulée, Aminata Mamadou Bâ et Aminata Amadou Bâanimatrices et formatrices à AMAD, ainsi qu’Aïssata Djiby Wagneprésidente de la mini-laiterie de Ari haara, ont dit toute leur satisfaction d’avoir participé à la foire de Néma, ce qui leur a permis, selon elles, d’appréhender la valeur de leur travail et les inciter à redoubler davantage d’efforts.

Les rideaux ont ainsi été tirés sur la Foire de Néma pour les produits de l’élevage le 29 novembre 2018, par la remise de plusieurs prix, en présence de la Ministre du Développement Rural. Cette foire a été marquée par la présence de dizaines d’exposants, producteurs de lait, centres et instituts de recherche agronomique et agricole, usiniers, éleveurs, artisans traditionnels, etc. Des centaines de personnes, venues des différents départements du Hodh Charghi et d’autres venues d’autres régions du pays, avec forte affluence de Nouakchottois, ont pris d’assaut la Foire de Néma dès le premier jour.

Selon les organisations membres de la Coalition mauritanienne du lait local, leur participation à la Foire de Néma leur a permis de tirer deux enseignements fondamentaux. Le premier est lié à l’importance de la mutualisation des savoirs faire et des énergies pour parvenir aux résultats escomptés. Le deuxième est relatif à l’esprit patriotique qui a prévalu pendant la foire et qui a poussé le Premier Citoyen du pays, à signer la pétition pour la promotion et la protection du lait local.

Cheikh Aïdara

source aidara.mondoblog.org

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche