. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ouverture de la 2ème session parlementaire 2020-2021

Jeudi 1 Avril 2021 - 14:25

La deuxième session parlementaire 2020- 2021 a été ouverte jeudi matin au siège de l’Assemblée nationale à Nouakchott en présence des députés et de plusieurs membres du gouvernement.

Ce début de la session a été marqué par un discours du président de cette Assemblée, M. Cheikh Ould Baya dans lequel il a insisté sur l’intérêt de préserver l’unité nationale, soulignant qu’autant «nous nous efforçons de consolider notre unité nationale, de gérer nos différences naturelles par le dialogue et la consultation, de tenir à tirer le meilleur parti des bienfaits de notre diversité, autant nous franchirons de nouveaux pas dans le processus de construction d'un Etat de citoyenneté dans lequel nous bénéficierons tous des mêmes chances et des mêmes droits et devoirs devant la loi».

Voici le texte intégral de ce discours:

«Messieurs les ministres

Collègues députés

Frères et sœurs

Nous voilà réunis, aujourd'hui, à la date fixée par la Constitution pour la tenue de notre deuxième session parlementaire ordinaire afin de perpétuer les tâches législatives et de contrôle qui nous sont confiées par ce peuple souverain.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de rappeler- à cet égard- les énormes responsabilités qu'implique cette confiance car vous êtes assurément en mesure de les assumer eu égard à la confiance que vous avez eue des électeurs et à ce dont vous avez fait montre– toutes obédiences confondues- de volonté à mettre en œuvre ses responsabilités dans diverses circonstances, lors des dernières sessions parlementaires.

Chers collègues,

Par cet acte, vous introduisez d’autres jalons dans l'édifice de l'État de droit et des institutions que les Mauritaniens cherchent à renforcer, à consolider les concepts et à enraciner les mécanismes.

Il va sans dire que pour hisser cet édifice et atteindre ces nobles objectifs, la planification, la patience et l'accumulation sont de mise mais cela exige de nous tous d'assurer, en premier lieu, l'union, la coopération, l'acceptation de l'opinion différente et de tirer profit de ce que nous voyons autour de nous dans diverses parties du monde, devenu, somme toute, un petit village planétaire.

Autant nous nous efforcerons de consolider notre unité nationale, de gérer nos différences naturelles par le dialogue et la consultation, de tenir à tirer le meilleur parti des bienfaits de notre diversité, autant nous franchirons de nouveaux pas dans le processus de construction d'un Etat de citoyenneté dans lequel nous bénéficierons tous des mêmes chances et des mêmes droits et devoirs devant la loi.

Collègues députés,

Ma conviction dans ces évidences m'invite à saisir cette occasion pour renouveler, une fois de plus, mon appel à tous les acteurs politiques et leaders d'opinion- dont vous êtes les représentants en première ligne- à se distancier du discours de la haine et de la discrimination, à s'accrocher à l'appartenance nationale inclusive et à assurer l'harmonie sociale que nous devons préserver à tout prix.

Enfin et conformément aux dispositions de l’article 52 (nouveau) de la Constitution et aux articles 54 et 55 du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, je déclare ouverte la deuxième session parlementaire ordinaire 2020–2021 souhaitant plein succès à nos travaux et bonheur et prospérité à notre pays».

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche