. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Organisation de la 2ème édition des journées nationales de la micro finance

Lundi 27 Mai 2019 - 21:08

Les travaux de la 2ème édition des journées nationales de la micro finance ont débuté, lundi à Nouakchott, sous le thème : marche irréversible vers l’inclusion financière, à l’initiative du ministre de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration.

Le programme de la rencontre prévoit des exposés sur l’état des lieux et contraintes au développement du secteur de la micro finance, le cadre réglementaire, les institutions de la micro finances : état des lieux à une couverture professionnelle et satisfaisante des besoins des clients.

Dans son mot d’ouvrant, le secrétaire général du ministère de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deih, a souligné que la tenue de ces journées illustre l’importance qu’accorde son département à la poursuite de l’offre des crédits à des conditions concessionnelles aux populations démunies, en application des orientations du Président de la République visant à apporter de l’assistance aux franges vulnérables de la société.

‘’Vous êtes tous conscient de l’intérêt croissant des micros finances en tant que socle de toute œuvre susceptible de créer des opportunités d’emploi génératrices de revenu et contribuant à la lutte contre la pauvreté et le chômage, indépendamment du niveau de formation du bénéficiaire’’, note le secrétaire général.

M. Ould Déih a également indiqué que son département a mis en place des stratégies visant à renforcer davantage le rôle des micros finances au sein d’un système de financement plus efficace et plus apte à contribuer l’inclusion du développement.

Au sujet de la lutte contre le chômage, le secrétaire général a indiqué que la volonté du gouvernement a été largement manifestée dans le domaine, à travers la promotion de l’indépendance économique des femmes et des communautés fragiles et l’élaboration des programmes susceptibles de créer la fortune et d’engendrer des améliorations soutenues des revenus des populations, surtout les jeunes et les femmes.

A l’endroit des participants, le secrétaire général a appelé à des débats constructifs et riches permettant aux uns et aux autres d’échanger leurs expertises et de faire l’esquisse des solutions pour les difficultés qui hypothèquent encore le développement de la micro finance.

Pour sa part, le directeur général de l’emploi, M. Cheikh Ould Eye, a précisé que l’organisation de ces journées constitue une importance capitale dans la mesure qu’elle permettra d’examiner avec les acteurs privés les meilleurs moyens de rendre notre expérience plus performante.

Quant au président de l’association professionnelle de la micro finance, M. Souleymane Mamadou Thioub, il a précité que cette édition offre une tribune de rencontre entre les différents, du domaine de la micro finance afin d’échanger et de se concerter autour des défis et contraintes auquel le secteur est confronté.

Après la cérémonie d’ouverture, le secrétaire général a fait le tour, en compagnie de ses collègues de l’économie et des finances, du développement rural et des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, de l’exposition organisée en marge des journées nationales de la micro finance.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche