. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : les députés de la majorité opposés au retour sur la scène politique de l’ancien président O. Abdel Aziz

Vendredi 22 Novembre 2019 - 17:08

Un groupe des députés du parti union pour la république au pouvoir a entamé jeudi soir un mouvement destiné à prendre une position rejetant la réunion tenue mercredi soir par l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz avec la commission provisoire chargée de gérer le parti.

Les députés, majoritaires au parlement, considèrent que cette initiative entreprise par O. Abdel Aziz est de nature à brouiller la scène politique et qu’elle est inacceptable.

Ces députés ont révélé cette position à Sahara Media, alors qu’ils se préparaient à publier un communiqué réaffirmant le rejet du retour sur la scène politique de Mohamed O. Abdel Aziz.

Selon les sources propres de Sahara Media les députés ont reçu une communication téléphonique d’une haute autorité de l’état qui les a remerciés pour leur initiative et leur a demandé de sursoir à cela pour plus tard.

Cette haute autorité n’a pas demandé l’arrêt de l’action rejetant le retour sur la scène politique de Mohamed O. Abdel Aziz mais a demandé son report.

Il semble que la majorité des membres de la commission chargée de la gestion du parti, 27 au total, soutient le retour d’Ould Abdel Aziz sur la scène politique, contrairement aux députés du parti, plus de 70 députés, qui considèrent ce retour susceptible de créer une confusion à l’endroit du président Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

L’usage a été que tous les anciens présidents s’étaient abstenus de faire la politique, notamment les années qui ont suivi leur départ du pouvoir, un usage brisé par Mohamed O. Abdel Aziz en se réunissant mercredi avec la commission chargée de gérer le parti au pouvoir et proclamé son intention de revenir sur la scène politique.

L’initiative de Mohamed O. Abdel Aziz a entraîné une grande controverse sur la scène politique et l’ancien parlementaire et dirigent de l’UPR, Khalil O. Teyib, l’avait qualifié « d’antécédent dangereux dans l’action politique » ajoutant que rien ne prédisposait ould Abel Aziz à participer aux réunions du parti.

L’ancien député encore récemment très proche d’ould Abdel Aziz a qualifié de désespérée sa tentative de créer un pouvoir parallèle à celui du président Ghazouani élu par la majorité des mauritaniens.

Jeudi soir certains députés de la majorité ont tenu une réunion à l’assemblée nationale consacrée à l’examen de la situation née de la rencontre entre Mohamed O. Abdel Aziz et les dirigeants du parti au pouvoir.

AMI

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Septembre 2021 - 17:16 Les anciens sénateurs participeront au dialogue

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche