. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : Le prix Front Line Defenders pour la région Afrique décerné à Mekfoula Mint Brahim

Mercredi 7 Octobre 2020 - 09:49

Mekfoula Mint Brahim a reçu le prix Front Line Defenders 2020 pour les défenseurs des droits humains en danger pour la région Afrique L’organisation rend hommage à la défenseuse des droits humains pour son travail de promotion des droits des femmes, de soutien au développement communautaire et de protection des droits des minorités. Les gouvernements du monde entier utilisent l’actuelle pandémie pour réprimer et attaquer les défenseurs des droits humains. Les autorités restreignent la circulation, la mobilisation et la liberté d’expression pour cibler les voix critiques. Les DDH issus des communautés marginalisées et stigmatisées, déjà les plus à risque face au COVID-19, sont confrontés à des attaques physiques, à des arrestations et à des accusations criminelles pour avoir aidé leurs voisins à survivre à la pandémie.

Le jury, composé de parlementaires irlandais réunis pour examiner les nominations au prix, a été extrêmement touché par le courage et la détermination des cinq lauréates régionales qu’ils ont sélectionnées : Afrique : Mekfoula Mint Brahim (Mauritanie) Amériques : Guardia Indigéna de Cauca (Colombie) Asie-Pacifique : Juwairiya Mohideen (Sri Lanka) Europe & Asie Centrale : Lara Aharonian (Arménie) Moyen-Orient & Afrique du Nord : Une Défenseuse des droits humains (Irak)

 

Depuis 2005, Front Line Defenders organise sa cérémonie de remise des prix à l’hôtel de ville de Dublin. Cette année, en raison des restrictions liées au COVID-19, une cérémonie virtuelle sera organisée le 9 décembre à l’occasion de la Journée internationale des défenseurs des droits humains. Le nom de la lauréate mondiale du prix sera annoncé le 9 décembre. « La pandémie de COVID montre que les gouvernements corrompus, incompétents et répressifs ne parviennent pas à répondre à la crise. Ces lauréates protègent certaines des communautés les plus marginalisées dans leurs pays. Elles continuent d’avancer en tant que représentantes de leurs communautés au moment précis où les gouvernements redoublent leurs attaques contre les DDH visibles », a déclaré le directeur exécutif de Front Line Defenders, Andrew Anderson. « Le courage et l’intégrité des défenseuses des droits humains que nous honorons aujourd’hui brillent de mille feux et sont autant de sources d’inspiration quant à la manière dont nous pouvons travailler ensemble pour parvenir à un changement positif. »

Mekfoula Mint Brahim est une défenseuse des droits humains qui lutte contre l'extrémisme religieux et les pratiques discriminatoires en Mauritanie, en particulier la discrimination à l'encontre des femmes et des membres des communautés Haratine et d'Afrique sub-saharienne. Elle est présidente de Pour une Mauritanie Verte et Démocratique, une organisation de défense des droits humains fondée en 2009, qui mène des projets pour l'autonomisation des femmes dans les zones rurales. Elle est également membre de l'Alliance pour la Refondation de l'État Mauritanien (AREM), une organisation qui promeut la bonne gouvernance et la lutte contre l'impunité.

Cette année, Mekfoula a été arrêtée et détenue deux fois en février, avec d'autres DDH, dans le cadre d'une vague de harcèlement à son encontre pour avoir organisé chez elle une réunion de Pour une Mauritanie Verte et Démocratique et d'AREM. M. Anderson a déclaré que « Mekfoula est une défenseuse des droits humains courageuse qui s'attaque à certains des problèmes les plus épineux de la société mauritanienne et le fait avec dignité et grâce. Elle est un modèle pour toute une génération de jeunes mauritaniens, ainsi qu'une leader parmi ses pairs. Dans un pays où l’esclavage persiste, où les droits des femmes sont marginalisés et où le niveau de corruption est élevé, sa détermination à rendre la Mauritanie plus juste, plus équitable et plus égalitaire est porteuse d'espoir pour le mouvement des droits humains. » Front Line Defenders a lancé son prix annuel en 2005. En 2018, l’organisation a commencé à récompenser cinq lauréats du monde entier, et l’un des lauréats régionaux est également nommé lauréat mondial.2 Le jury du prix Front Line Defenders 2020 était composé de la sénatrice Ivana Bacik (travailliste) ; Seán Crowe TD (Sinn Féin) ; Cormac Devlin TD (Fianna Fail) ; Gary Gannon TD (sociauxdémocrates) ; et Jennifer Carroll MacNeill TD (Fine Gae

 

Contacts presse : Adam Shapiro adam@frontlinedefenders.org  +1-202-294-8813

 

Source : Futureafrique

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche