. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie: Appel à l’arabisation des « procédures des marchés publics »

Vendredi 3 Mars 2023 - 09:53

La Campagne populaire pour l’autonomisation de la langue arabe et le développement des langues nationales a organisé un colloque intitulé « L’arabisation des procédures de passation des marchés publics : un devoir constitutionnel et une exigence de développement ».

Nous n’épargnerons aucun effort pour autonomiser la langue arabe au niveau local et international, compte tenu de son importance religieuse et courante, a affirmé dans ce cadre, le président de la campagne Sow Abou Demba.

Sow Abou Demba a appelé également les institutions officielles et privées mauritaniennes, à l’occasion de la déclaration de Nouakchott « Capitale de la culture dans le monde islamique », à œuvrer à la mise en place d’une organisation internationale unificatrice de la langue arabe et comprenant tous les pays qui la parlent couramment ou partiellement, afin que la Mauritanie reste fidèle à son passé.

Nous sommes arrivés à la conclusion, au sein de la campagne populaire, à travers les événements commémoratifs du Festival international Soninké, à quel point nos langues nationales sont liées et enracinées dans la civilisation et la culture arabo-islamique, a-t-il précisé.

La campagne a déclaré avoir adressé, moins d’un mois avant l’annonce officielle de son lancement, deux lettres, l’une au président du Conseil de l’Autorité de régulation des marchés publics et la seconde au président de la commission nationale  de contrôle des marchés publics, dans lesquelles, elle a demandé l’accélération de l’arabisation de toutes les procédures des marchés publics, en respect de l’article 6 de la constitution mauritanienne et en préservation des règles de publicité, en vertu de la transparence des procédures et du droit d’accès de tous à la publicité, en exécution de la transparence des procédures et au droit d’accès à la commande publique

Les départements gouvernementaux, y compris les ministères régaliens, exigent l’usage unique de la langue française dans toutes les étapes de conclusion et de mise en œuvre des marchés publics (appels d’offre, contrats, correspondance, etc.), a souligné pour sa part, le secrétaire général de la campagne, Mohamed Lemine Ould Fadhel.

Le  site officiel de l’Autorité de régulation des marchés publics est toujours édité uniquement en français alors que sur plus de 17 rapports (bilan de la dernière année 2023), présents sur le site officiel de la Commission nationale de contrôle des marchés publics, aucun n’a été traduit jusqu’à présent en langue arabe, a-t-il fait remarqué.

Ce traitement inadapté à la langue officielle de la République islamique de Mauritanie dans toutes les procédures de passation des marchés publics, nous oblige, dans la campagne populaire pour l’automatisation de la langue arabe et le développement de nos langues nationales, à agir et à user de tous les moyens dont nous disposons pour corriger cette situation absurde, d’autant plus qu’elle ne constitue pas seulement une violation de l’esprit de la constitution mauritanienne, mais, bien plus, porte atteinte aux principes de transparence et de lutte contre la corruption « , a conclu Ould Fadhel.

saharamedia / senalioune

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Juillet 2024 - 14:06 Le MIDEC rejette l’appel de Biram au dialogue

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR






Rubriques à la une

Recherche