. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Les ministres de la culture et de la jeunesse commentent les résultats du conseil des ministres

Vendredi 30 Mars 2018 - 09:02

Les ministres de la culture et de l’artisanat, le porte-parole du gouvernement et de la jeunesse et des sports, respectivement Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh et M. Mohamed Ould Jibril, ont commenté jeudi à Nouakchott les résultats du Conseil des ministres, tenu quelques heures auparavant.

Le porte parole officiel du gouvernement a indiqué que « le Conseil a examiné et approuvé des projets de lois, des décrets et des communications dont une communication relative à la sixième édition de la journée nationale des sports.

Répondant à une question relative à la condamnation par Reporters Sans Frontières (RSF) de l’arrestation et de l’expulsion par la Mauritanie d’un journaliste français d’origine marocaine, le porte-parole a dit :

« Les informations disponibles sur l’individu, ont montré qu’il n'est pas un journaliste, qu’il n’est pas entré en tant que tel, qu’il ne portait pas sur lui des effets attestant l’exercice de ce métier, qu’il est entré en sa qualité de touriste et sorti en tant que personne exerçant un travail illégal ».

« L’intéressé a été vu et interpellé pendant son exercice d’un travail médiatique, sans détention d’une autorisation pour cette fin », a-t-il affirmé, avouant aux enquêteurs avoir réalisé ce travail à des fins lucratives.

« Les autorités n’ont pas été dures avec le concerné, qui a bénéficié d’égards, puisqu’il a repris ses équipements, après la suppression des montages et de photos, destinés à servir des objectifs immoraux et déformant l'image du pays », a-t-il ajouté.

A propos de la déclaration du forum de l’opposition, accusant le parti au pouvoir de recevoir des financements de la part d’hommes d'affaires, à l’occasion de sa campagne d’implantation, au moment où le gouvernement accuse l'opposition et certains sénateurs de recevoir de l'argent d'un homme d'affaires mauritanien résident à l'étranger, le porte-parole a dit :

« S’il y a une campagne électorale ou d’implantation d’un parti, il n’ y a pas de mal ou de gêne que des hommes d'affaires bénévoles et autres cadres partisans le fassent, mais c’est qui est répréhensible, à ce propos, est la corruption », a-t-il poursuivi.

« Personne ne s’est opposé un jour à l’un des militants du parti à ce propos, malgré l’existence de formations qui avaient menées par le passé des campagnes d’implantation et dont les partisans, lui avaient donné volontairement des maisons, des colliers en or et des voitures, sans que cela ne suscite d’objection », a-t-il dit.

A propos de la commission chargée de réaliser l’hymne du sommet africain de Nouakchott, il a rappelé la mise en place d’une commission d’arbitrage pour superviser son élaboration, précisant qu’un communiqué publié dans le Journal Officiel et le Quotidien Chaab et diffusé par la chaine El Mouritaniye, fixait les spécificités de l'hymne, qui sera choisi dans le cadre d’un concours, affirmant que la commission est à un stade avancé de sa mission.

Le ministre de la jeunesse et des sports s’est appesanti, pour sa part, sur la communication, relative à la sixième édition de la journée nationale des sports.

« Cette journée a joué un rôle important dans la diffusion du sport dans les milieux populaires et dans le développement du sport de compétition, puisque l’expansion du sport dans les villes intérieures est devenu une réalité », a-t-il dit.

« Cette édition qui sera lancée au début du mois prochain sous le patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, sera différente des précédentes, en raison de l’organisation d’un Salon de développement du sport national, associant le mouvement sportif, les médias et les employeurs mauritaniens, afin de jeter les bases d’un modèle économique, favorisant le professionnalisme sportif dans le pays », a-t-il ajouté.

«Le salon sera également couronné par les importants efforts déployés par le gouvernement au cours des dernières années et axés fondamentalement sur les infrastructures, qui ont été généralisées à toutes les wilayas intérieures du pays », a-t-il dit.

« Il sera créé dans ce cadre, un Institut supérieur de la jeunesse et des sports, spécialisé dans la formation des cadres dans le domaine du sport d’une part comme il sera pris en charge la participation de la sélection nationale dans les championnats régionaux et internationaux, d’autre part », a-t-il conclu.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche