. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Les bras de TechnipFMC Sens au service du plus profond gisement de gaz naturel d'Afrique

Mercredi 21 Octobre 2020 - 10:28

À Sens, TechnipFMC est en train de finaliser une commande de poids : quatre bras de chargement destinés à équiper le futur terminal flottant de liquéfaction de gaz au large du Sénégal et de la Mauritanie.

Un bras de chargement positionné sur un convoi exceptionnel au moyen de grues à destination du port de Gron la semaine dernière : la scène devrait se répéter à trois reprises dans les prochaines semaines.

À Sens, TechnipFMC finalise la commande de poids, décrochée en août 2019. "Notre site a été choisi pour fournir quatre bras de chargement GNL (Gaz naturel liquéfié, ndlr) offshore par l’un des leaders mondiaux de l’ingénierie", indique Bertrand Chupin, président de FMC Loading Systems SAS.

La livraison des bras décalée de plus d’un an

Les bras seront installés sur une unité flottante de liquéfaction de gaz (FLNG) dans le cadre du projet gazier Grand Tortue Ahmeyim, piloté par BP (British Petroleum),  à la frontière maritime de la Mauritanie et du Sénégal. "Un très important gisement de gaz naturel qui devrait assurer aux deux pays des revenus pour les 30 à 50 années prochaines a été découvert à 80 km de leurs côtes, à une profondeur de 2.700 m, mais qui va nécessiter un forage à moins 4.000 m, poursuit Bertrand Chupin. Un premier bateau va effectuer un premier traitement en séparant le gaz, les liquides, les sables. Puis le gaz va être envoyé au moyen d’un pipeline sur le FLNG, plus proche des côtes, qui va refroidir le gaz de manière à le rendre liquide (- 168 °C) pour qu’on puisse le transporter par méthanier. C’est là que nos bras interviennent puisqu’ils vont permettre le transfert du gaz de l’unité flottante aux méthaniers." 

"C’est probablement la démonstration de ce système qui a convaincu British Petroleum"


Là, le professionnel développe deux particularités : "L’extrémité de ces bras offre une taille de 20 pouces, alors qu’en général, on est sur du 16 pouces. Ils sont par ailleurs dotés d’un système Easy drive qui permet une manipulation sans à-coups et une connexion aisée et sécurisée pour les opérateurs. C’est probablement la démonstration de ce système qui a convaincu British Petroleum. Nous l’avions présenté en mai 2019 lors d’un événement qui avait réuni 80 clients sur le site de Sens."

Toutefois, le projet Tortue a pris du retard. "Nous aurions dû livrer sur site en janvier 2021. Mais avec la crise du Covid, cela ne sera pas avant le printemps 2022. Comme nous ne disposons pas de suffisamment d’espace, les bras de chargement, entièrement assemblés, vont être stockés au port de Gron pendant un an, puis livrés au Havre par voie fluviale." Avant de rejoindre les côtes africaines.

lyonne.fr
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche