. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Les avocats d'Aziz estiment que son état de santé requiert une évacuation à l'étranger

Mercredi 29 Décembre 2021 - 21:02

L’équipe de défense de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a exigé « son évacuation immédiate, via un avion médicalisé afin de recevoir des soins ».

Dans un communiqué reçu par Zahra Chinguetti, la défense  a souligné qu’ à la lumière des circonstances critiques et extrêmement préoccupantes de leur client ,elle place les autorités judiciaires et exécutives du pays devant leurs responsabilités,

L’équipe de défense  a indiqué que l’ancien président est tombé malade à l’aube ce mercredi et qu’il a ensuite été transféré à l’hôpital militaire, où il fait toujours l’objet d’une détention médicale jusqu’à présent.

L’équipe de défense a déclaré qu’Ould Abdel Aziz « a été soumis à des conditions très dures pendant plus de six mois à l’isolement arbitraire, où il est empêché de sortir à l’air frais, privé de soleil, de pratiquer des sports dans un espace ouvert, et il lui est interdit la visite à ses proches. Il est complètement exclu du monde extérieur, et il n’a pas bénéficié de son droit de consulter un médecin pendant toute cette période, et l’impact certain de ces affections sur la santé des personnes de son âge est évident .

.La défense  a confirmé que l’état de santé d’Ould Abdel Aziz nécessite une intervention immédiate des autorités judiciaires et exécutives afin de l’évacuer  pour recevoir des soins à l’étranger, ce qui implique  un ordre immédiat de le libérer.

L’équipe de défense  a ajouté qu’elle avait demandé « plus d’une fois et par écrit au procureur de la République, au chef du pôle d’enquête, au procureur de la République près la cour d’appel, au chef de la chambre d’accusation et au directeur des prisons, de visiter la  prison où séjourne notre client afin de connaître ses dures conditions, mais nous n’avons reçu aucune réponse de leur part malgré l’expiration de tous les délais que la loi leur impose  conformément aux articles 220 et 651 du Code de procédure pénale et l’article 13 du décret n° 78/98 réglementant les établissements pénitentiaires.

 

Source : https://www.zahraainfo.com/node/28539

Traduit par adrar info

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche