. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le porte-parole du gouvernement : "Le prix du gaz domestique ne sera par la cession d'une part actions publiques de la Somagaz"

Mardi 15 Mars 2022 - 21:14

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole officiel du gouvernement, M. Mokhtar Ould Dahi, a assuré que la cession par l’État de certaines parts de la société Somagaz, n'affectera pas le prix du gaz domestique, ce produit étant subventionné par l’État pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens.

Commentant les résultats du conseil des ministres, ce mardi après-midi à Nouakchott, en compagnie du ministre de l’Élevage, il a ajouté que la communication présentée par le ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines établit un diagnostic précis sur la situation actuelle de déficit que connait la Somagaz appelle à faire une évaluation de son parcours et lui permettre d'être compétitive sur le marché. Cette situation a conduit à une nécessaire réduction, des parts de l’État dans l'entreprise à 33%, au lieu de plus de 70% actuellement.

Le porte-parole officiel du gouvernement a expliqué que le Conseil a étudié et approuvé un ensemble de projets de loi, de décrets et de communications importantes, dont la première, une communication conjointe entre le Secrétaire général de la Présidence de la République et le ministre de la Justice, porte sur le plan d'équité et de cohésion sociale, tandis que la deuxième concerne un plan d'évaluation du parcours de la Société mauritanienne du gaz (Somagaz), et la troisième est relative à la restructuration de la Société mauritanienne des produits laitiers à Néma.

En réponse à une question sur la communication relative au plan d'équité et de cohésion sociale, il a souligné que la lutte contre la corruption et les séquelles sociales, telles que les manifestations d'injustice et de sous-estimation, est une politique cohérente et constante de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, initiée dès son accession au pouvoir, et qu’elle ne saurait par conséquent relever d’une quelconque concertation politique. Il s’agit d’un choix résolu non négociable qui est au centre du programme pour lequel le peuple mauritanien l’a plébiscité. C’est pourquoi, au tout début de son mandat, il a créé l’agence Taazour pour réduire les disparités sociales, instaurer la justice et soutenir les franges les plus vulnérables de la société.

M. Mokhtar Ould Dahi a également souligné qu’à l'occasion du dernier anniversaire de l'indépendance et du festival des cités du patrimoine organisé à Ouadane, le Président de la République a fait des adresses à la Nation qui ont été marquantes qui replacent la question de la cohésion sociale et de l’unité nationale au centre de l’action gouvernementale comme socle indispensable à tout progrès véritable.

C’est dans ce sens que Son Excellence a instruit le gouvernement pour que ces orientations déclinées dans ces deux discours soient traduites sur le terrain pour l’émergence d’une société sans stratifications surannées, d’un État moderne où l’égalité et l’ascension par le mérite sont les seules critères d’accès aux promotions dans les structures publiques et les seules valeurs qui régissent le rapport entre l’État et le citoyen. AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche