. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre des Affaires étrangères appelle à une synergie arabe pour une plus grande accessibilité aux vaccins anti-covid-19

Jeudi 4 Mars 2021 - 14:26

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed, a prononcé, mercredi au Caire, un discours devant la 155e session des ministres arabes des Affaires étrangères, dans lequel il a appelé à l’impulsion de l’action arabe commune au plus haut niveau dans le but de garantir le progrès, le développement et la stabilité des peuples arabes.

M. Cheikh Ahmed a, également, souligné la centralité de la question palestinienne, et l’attachement de la Mauritanie à une résolution qui préserve le droit du peuple palestinien à un État souverain avec capitale Al Quads Echerif.

Il a, par ailleurs, salué l’accord auquel sont parvenu les parties libyennes à Genève pour un règlement pacifique de la crise dans ce pays.

Le ministre a invité les pays arabes à resserrer leur rang pour relever les défis auxquels la Nation arabe, notamment celui de la pandémie de la covid-19.

Voici le texte intégral de ce discours:

"Votre Altesse frère Cheikh Mohamed Abderrahmane Al Thani, vice-président du Conseil des ministres, ministre des Affaires étrangères de l’État frère de Qatar, président de la présente session;

Leurs Altesses et Excellences les Ministres,

Excellence le Secrétaire général de la Ligue des Pays Arabes,

Excellences, les ambassadeurs;

Que la paix, la miséricorde et la bénédiction d’Allah le Suprême soient sur vous.

Permettez moi tout d’abord de présenter mes plus vifs remerciements et ma plus profonde gratitude à mon frère Son Excellence le ministre égyptien des Affaires étrangères, Monsieur Sameh Choukri pour les efforts appréciables consentis pour l’organisation réussie des travaux de la précédente session.

Je remercie, également, Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue des Pays Arabes, Monsieur Ahmed Abou Elgheit pour les efforts constants en faveur de l’amélioration de l’action arabe et des grandes causes arabes.

Dans le même sens, j’adresse mes félicitations à Son Altesse frère Cheikh Mohamed Abderrahmane Al Thani, vice-président du Conseil des ministres, ministre des Affaires étrangères de l’État de Qatar pour la conduite des travaux de la présente session du Conseil de la Ligue au niveau des ministres, et lui souhaite franc succès.

Altesses, Excellences;

Cette session se tient dans un contexte exceptionnel et dont l’humanité n’a jamais connu de pareil dans la période contemporaine. Il s’agit de la propagation de la covid-19 qui a grandement impacté les économies de nos pays et les moyens d’existence de nos peuples. Cela implique pour nous une synergie des efforts pour limiter les conséquences économiques et sociales consécutives à la pandémie. Parmi les principaux défis qu’elle soulève, celui de mettre les efforts en commun et d’instaurer une coordination efficace entre nos pays pour que l’ensemble des citoyens des États arabes aient accès aux vaccins. Il convient aussi que nous œuvrions à stimuler l’échange des expériences et des expertises pour endiguer la propagation de cette dangereuse pandémie.

A ce titre, il m’importe ici, dans cette session, de demander au Secrétariat général à développer une stratégie arabe d’acquisition des vaccins anti-covid pour les rendre disponibles dans tous les pays arabes en complément des initiatives internationales telles que COVAX et autres.

Altesses, Excellences;

La réforme de la Ligue arabe est aujourd’hui considérée comme une question importante qu’impose les mécanismes de l’action arabe commune et la nature des affaires pendantes au niveau de la Ligue, et qui exigent des réponses adaptées aux évolutions et d’entrevoir une réforme à travers une vision commune qui consacre une adhésion des États membres à un processus de réforme garantissant la continuité de la mission de notre organisation avec le professionnalisme et la souplesse que requièrent le contexte mondial actuel et la réalité présente du monde arabe.

Altesses, Excellences;

Mesdames, Messieurs;

L’appui à la cause palestinienne représente l’un des fondamentaux et des principaux piliers de la politique étrangère de la République Islamique de Mauritanie.

C’est le lieu pour moi de réaffirmer la position constante de notre pays vis-à-vis de la question palestinienne et au droit du peuple palestinien à l’instauration d’un État indépendant sur les frontières de juin 1967, avec pour capitale Al Qods Echerif, conformément aux résolutions internationales en la matière.

Altesses, Excellences;

Mesdames, Messieurs;

Je saisis cette occasion pour réaffirmer devant vous notre appui à toutes les positions arabes partagées et constantes par rapport à toutes les questions d’intérêt commun et toutes les positions conformes aux référentiels internationaux et auxquelles nous adhérons aux niveaux régional et international.

Je réitère, ici, notre attachement aux solutions politiques réalistes, équitables et justes de toutes les crises régionales, particulièrement dans certains de nos pays comme le Yémen, la Syrie et le Liban; de manière à préserver la souveraineté de ces États et à garantir l’ensemble des droits de leurs peuples, notamment celui de vivre dans la sécurité, la stabilité, la liberté et le progrès.

Je me réjouis des résultats du récent dialogue politique libyen à Genève et nourris l’espoir de le voir contribuer à la fin de la crise et au resserrement du rang libyen qui demeurent un préalable à la concrétisation des aspirations du peuple libyen frère et plus principalement celle d’organiser des élections libres et transparentes avant la fin de l’année en cours.

Enfin, je tiens à souligner l’importance des différents sujets inscrits à l’ordre du jour de notre présente session et suis certain de notre volonté et de notre détermination à lever tous obstacles sur la voie de l’action arabe commune et de l’intérêt de nos pays.

Je vous remercie".

En marge de cette session de la Ligue Arabe, le ministre a tenu des réunions avec

- L’Emir Fayçal Ben Varhane Ben Abdallah Al Saoud, ministre saoudien des Affaires étrangères

- Mme Nezha Elwavi, ministre marocaine déléguée auprès du ministère des Affaires étrangères et de la coopération africaine et Marocains résidents de l’extérieur

- M. Ethmane El Joundi, ministre tunisien des Affaires étrangères

- M. Mohamed Tah Seyalla, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au gouvernement libyen

- M. Khalifa Shaheen El Merri, ministre d’Etat aux Emirats Arabes Unis.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche