. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre des Affaires étrangères: La Mauritanie soutient tout effort africain commun pour faire face aux changements anticonstitutionnels qui ne nuit pas au niveau de vie des peuples africains

Samedi 28 Mai 2022 - 19:29

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l'extérieur, M. Mohamed Salem Ould Merzoug, a affirmé que "notre pays

soutient tout effort africain commun pour faire face aux changements anticonstitutionnels en Afrique, à condition qu'il ne nuit pas au niveau de vie vulnérable des peuples africains concernés".

Il a mis en garde, au cours de sa participation, au nom du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, aux travaux du sommet extraordinaire de l'Union Africaine sur le terrorisme et les changements anticonstitutionnels, tenu, dimanche à Malabo, en République de la Guinée Equatoriale, contre le fait que le phénomène du terrorisme est devenu un danger existentiel sur le continent Africain après la multiplication de ses opérations et l'accroissement des nombre de ses victimes de façon inquiétante.

Voici le texte intégral de ce discours:

" Excellence Monsieur le Président de la République sœur d'Angola Joao Manuel Laurenço, président de la séance

Excellence Monsieur Teodoro Obiang Nguema Mbasogo,

Monsieur le président de la Commission de l'Union Africaine Moussa Fakki,

Majestés, Excellence et Messieurs,

Honorable assistance,

Je voudrais tout d'abord présenter mes salutation à votre auguste rencontre, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui n'a pas pu, pour des raisons extraordinaires au dernier moment, assister à la conférence à laquelle il accorde un grand intérêt.

Je voudrais aussi féliciter, au nom du Président de la République, Son Excellence Joao Manuel Lourenço, président de la République sœur d'Angola pour sa sagesse et sa bonne direction de nos séances

Je voudrais en outre féliciter la direction de l'Union Africaine représenté en la personne du président de la Commission, Monsieur Moussa Fakki Muhamed pour l'action soutenue qu'il mène en vue de la la réalisation des objectifs pour lesquels a été créée l'Union Africaine.

Je saisis également cette opportunité pour transmettre au peuple et au gouvernement de la République sœur de Guinée Equatoriale les sincères remerciements et la gratitude du Président de la République pour la qualité de l'organisation , l'accueil chaleureux et l'hospitalité généreuse dont nous avons été entourés depuis notre arrivée dans ce cher pays.

Monsieur le Président,

Le phénomène du terrorisme est devenu un danger existentiel sur notre continent africain après la multiplication de ses opérations, l'accroissement des nombres de ses victimes

de manière inquiétante, l'implantation de ses groupes dans toutes les régions du continent et leurs liens avec les groupes terroristes internationaux, important des éléments étrangers et des mercenaires sur les terres africaines. Cela exige de nous de mettre sur pied une stratégie globale pour éradiquer le terrorisme de notre continent et ancrer les piliers de la sécurité collective de nos pays et de nos peuples.

La République Islamique de Mauritanie, partant de son expérience dans ce domaine considère que tout affrontement avec le terrorisme doit être globale, prendre en considération

le renforcement des capacités de l'armée et des forces de sécurité et les doter des moyens appropriés et renforcer la coopération entre elles, en plus du développement des sociétés , de la décentralisation, et de la bonne gouvernance, tout en affrontant les terroristes par l'idéologie, le dialogue et l'ouverture devant eux de débats idéologiques pour leur permettre de revenir à la raison et de s'insérer dans la vie active, car étant conscients du fait que l'éradication définitive du terrorisme exige l'éradication de la pauvreté, de l'ignorance du sous développement et de l'exclusion.

Monsieur le président,

Le retour des changements anticonstitutionnels sur notre continent est un phénomène qui doit être combattu avec toute la rigueur possible. Malgré les luttes des peuples africains et les efforts de l'Union Africaine et des communautés économiques régionales dans le but d'ancrer la démocratie et malgré l'adoption par les dirigeants africains de nombreux documents juridiques pour faire face à ce phénomène, comme la déclaration de Lomé et le protocole créant le conseil de la paix et de la sécurité et autres, notre continent connait une nouvelle vague de changements anticonstitutionnels, ce qui exige de nous de revoir la stratégie suivie pour relever ce défi.

Notre pays soutient tout effort africain commun pour ancrer la démocratie et faire face aux changements anticonstitutionnels en Afrique, à condition qu'il ne nuit pas au niveau de vie vulnérable des peuples africains concernés. Dans ce cadre, nous soutenons l'adoption par le sommet de la déclaration de Malabo.

Je vous remercie".

Une délégation de haut niveau du département des affaires étrangères a en outre pris part à la conférence. Cette délégation comprend notamment SE Mme Khadijetou M'Bareck Fall, notre ambassadrice auprès de l'Ethiopie, déléguée permanente de la Mauritanie auprès de l'Union Africaine, M. Mohamed Ould Teta, ambassadeur chargé de la Communication, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, M. Mohamed Ely Mahmoud, ambassadeur, directeur du protocole, M. Diakité Kaba Mohamed Moustapha, ambassadeur, directeur de l'Union Africaine et des organisations régionales africaines à la direction générale de la coopération multipartite et M. Mohamdy Ama, premier conseiller de notre ambassade en Ethiopie.
AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche