. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre déclare: les attributions de terrains sont effectuées sur la base de la transparence et de l'équité

Vendredi 3 Juin 2022 - 09:43

L'Assemblée nationale a consacrée la séance plénière qu'elle a tenue, jeudi à Nouakchott, sous la présidence de M. Cheikh Ould Baya, son président, à la réponse du ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et l'Aménagement du Territoire, M. Sid'Ahmed Ould Mohamed relative à la question orale du député Fadily Ould Sitaty portant sur la situation des plans d'urbanisation des villes mauritaniennes.

Dans sa réponse, le ministre a affirmé que le premier plan urbain a été élaboré de manière traditionnelle et en l'absence de bases de données numériques fiables, en plus, dit-il, du chevauchement entre les activités du ministère et celles d’autres établissements publics, tels que la SOMELEC ET LA SNDE. Il a ajouté que l'exécution de nouveaux plans de Nouakchott et des autres moughataas permettra de localiser sur le terrain l'emplacement des édifices publics et des réseaux routiers qui contribueront à la fluidité de la circulation.

M. Sid'Ahmed Ould Mohamed a précisé que son département et celui des Finances mènent communément une action dont l'objectif est d'assurer la transparence requise dans l'attribution des parcelles de terrain dans le cadre du lotissement des bidonvilles, soulignant que la transparence est la méthode appliquée dans la résolution des litiges et recherches des meilleurs solutions.

Le ministre a assuré que les opérations de dégagement des rues et des places publiques se poursuivent encore, ajoutant que le département entreprennent actuellement la plus grande opération d'urbanisation dans l'histoire du pays, qui concerne 13 villes dont 6 capitales régionales.

M. Sid'Ahmed Ould Mohamed a noté, dans ce cadre, que le travail technique est achevé dans toutes les villes et qu'un comité ministériel définira le type d'urbanisme qui sera adapté à chaque ville en application des engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a décrit l’accès au logement comme un problème majeur dans le pays, consécutif à l'exode rural provoqué par la sècheresse des années 70 du siècle dernier, notant que le ministère élabore une stratégie qui permettra aux citoyens de bénéficier de logements décents.

Le ministre a révélé que son département et ceux de la Justice et des Finances travaillent conjointement sur la révision du Code de l'Urbanisme afin que les distributions de parcelles de terrains dont les citoyens à faibles revenus peuvent bénéficier, répondent à des critères de transparence et d'équité.

M. Sid'Ahmed Ould Mohamed a également affirmé que son département prend toutes les plaintes au sérieux et répond chaque mois à des dizaines de lettres de citoyens, sans aucune médiation ou intervention de quiconque. Par ailleurs, il a indiqué que les avis portés sur certaines constructions ne signifient pas que le département va les démolir, mais invitent, en premier lieu, leurs occupants à prouver clairement qu'ils sont les propriétaires des terrains concernés.

Le ministre a enfin annoncé le lancement d’un processus à grande échelle pour enquêter sur les déséquilibres immobiliers, qui, a-t-il dit, a permis aux départements concernés de collecter des données importantes et complètes sur les responsables de destruction du patrimoine.
AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche