. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre Merzoug rectifie les chantiers inertes de la Décentralisation qui promet de beaux jours dans les mois à venir

Samedi 17 Octobre 2020 - 19:27

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation M. Mohamed Salem Ould Merzoug continue d’apporter ses plues values à l’action gouvernementale, qu’il n’a cessé de booster depuis sa nomination à la tête de ce Département de souveraineté, resté longtemps plongé dans l’amateurisme administratif et dans les malversations.

 

La dernière œuvre inédite de l’homme est incontestablement de donner à la décentralisation une signification voire une réalité après être restée un vain mot, à travers la stratégie nationale de la décentralisation et du développement local. 

Cette stratégie vise à faire le point sur le processus de décentralisation entamé en 1986 et à apporter les réformes nécessaires, lesquelles sont regroupées au niveau de trois champs, affirme le ministre à savoir: :
 

- . La promotion d’une gouvernance territoriale inclusive,

- L’accès universel aux services sociaux de base,

- et la garantie d' un développement local économiquement durable.

La stratégie prévoit également, de mettre en place un plan d’orientation des ressources aux organisations locales et un mécanisme de coordination et de financement.

Selon le ministre, l’essentiel des financements locaux, proviennent des partenaires techniques et financiers ou de la Caisse de Dépôt et de Développement. Il a souligné que la stratégie favorisera une meilleure gestion des ressources financières.

Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a estimé, que la mise en œuvre de la stratégie sera un catalyseur qui permettra aux conseils régionaux de jouer pleinement leur rôle. Il s’est dit convaincu que c'est une nouvelle dynamique de la décentralisation qui se poursuit en Mauritanie et que cela passera également, par l’instauration d’un cadre de dialogue avec les acteurs locaux.
 

""

Les maires rassurés aprés la rencontre du Président Ghazouani
 

La fermeté du ministre Ould Merzoug à révolutionner la décentralisation et à en faire un vécu quotidien n'a pas tardé d'ailleurs à trouver des débuts d'illustration dont cette audience accordée dernièrement par le Président  de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani au bureau exécutif de l'Association des maires de Mauritanie, conduit par M. Sid'Ahmed Ould Hmeimed, maire de la commune d'Atar.
 

"Ll'État est décidé à aller de l'avant dans le choix de la décentralisation" a rassuré le Président, soulignant, dans ce cadre, que la feuille de route issue de la stratégie nationale de décentralisation et de développement local sera exécutée progressivement, conformément aux mécanismes établis, pour permettre aux communes de contribuer efficacement au développement local, et pour renforcer la participation du citoyen à la prise de décision.
 

Le président de la République a précisé également que les communes sont une école de démocratie, qui doit être préservée, appuyée et associée à tous les programmes de développement, car elles sont les plus proches des populations et les mieux placées pour connaitre leurs problèmes. Il a appelé à renforcer la complémentarité et la coordination souple et efficace entre elles et le reste des institutions actives dans le domaine de l'économie locale.

Il  a exhorté enfin les maires à gérer, de manière rationnelle et durable les ressources naturelles, à préserver l’environnement et à renforcer la cohésion sociale et l’unité nationale.

""

Le bureau des maires satisfait 

 

Nous avons eu le privilège d’être reçus par le président de la République, a affirmé au terme de l'audience précitée, le président de l’Association des maires de Mauritanie a déclaré à la fin de cette audience,  que ses collègues et lui ont eu le .

« La rencontre nous a permis de recevoir les conseils et directives du président de la République, avec qui nous avons discuté les problèmes de la décentralisation et du développement local, d’une manière générale », a-t-il ajouté.

« Nous sommes satisfaits de l’atmosphère dans laquelle l’entretien s’était déroulé, et de l’attitude du président de la République vis-à-vis des problèmes soulevés. Nous avons perçu chez lui une volonté de les résoudre ».

Il a ajouté qu’après cette entrevue, les maires de Mauritanie se sentent rassurés quant à l’avenir de la décentralisation et du développement local en Mauritanie.
 

« C’est la première fois que nous constatons qu’il y a intérêt et compréhension réels de l’impérieuse nécessité de la décentralisation pour garantir le développement et l’avenir de la Mauritanie.

La réaction du président de la République était largement encourageante, ce qui dénote de sa grande connaissance des choses liées à la décentralisation. Nous sommes partis avec des engagements de nature à faire évoluer les choses dans la bonne direction »

taqadoum.mr

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie

Banque Populaire de Mauritanie


Rubriques à la une

Recherche