. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministère du Pétrole donne des clarifications relatives à l’évacuation des zones minières

Vendredi 28 Juillet 2023 - 10:35

Le ministère du Pétrole, des Mines et de l’Énergie a publié, jeudi soir, un communiqué clarifiant les circonstances de l’évacuation des zones minières.

Le communiqué, parvenu à l’AMI, précise les raisons de la décision d’évacuer certaines zones minières précédemment accordées à un investisseur international, notant qu’au vu de ce qui a été soulevé à ce sujet, il souhaite informer l’opinion publique de ce qui suit :
1- une licence d’exploitation minière a été accordée à Taziazit dans la zone d’el Gheisha par décret, suivi d’autres décrets, en vertu desquels des licences d’exploitation minière ont été accordées à SENISA dans les zones d’Imekbaden et d’Atmemishat au profit de la société SENISA ;
2- Les deux sociétés ont tenté d’exploiter les zones qui leur étaient concédées en vertu de la loi, mais la présence des orpailleurs en a empêché ;
3- Les deux entreprises ont soumis à plusieurs reprises des demandes de libération des espaces qui leur ont été accordés par l’État mauritanien, dans le but de commencer à les exploiter :
4- Compte tenu de ce qui précède, et dans le cadre de la volonté du gouvernement d’appliquer la loi, et conformément au principe du respect de la propriété privée dans le domaine des mines, en exécution des obligations de l’État envers les partenaires et les investisseurs, et afin de préserver la réputation et la crédibilité de notre pays, et de le rendre attrayant pour les investissements, les autorités publiques ont décidé de lancer le processus d’évacuation ;
5- Les prospecteurs ont été informés de la décision d’évacuation, lors d’une réunion approfondie entre lewali de Dakhlet Nouadhibou et leurs représentants, au cours de laquelle il les a informés de la nécessité d’évacuer les zones susmentionnées à partir du 31 juillet 2023.
Dans ce contexte, il convient de rappeler ce qui suit :
1-Les orpailleurs n’ont pas de permis qui leur permettraient de pratiquer l’exploitation minière dans les zones visées par l’évacuation :
2- Les zones soumises à évacuation n’entrent pas dans le champ d’application des couloirs miniers privés accordés à Ma’aden.
3- tant donné que les zones évacuées se trouvent en dehors des couloirs accordés à Ma’aden, les prospecteurs ne peuvent pas bénéficier des services de Ma’aden, mais ces services leur seront disponibles lorsqu’ils se déplaceront vers les zones accordées par Ma’aden ;
4- Compte tenu de la contribution de l’exploitation minière privée à l’économie nationale et à la création d’emplois, et en reconnaissance du rôle positif des orpailleurs, et en réponse à leurs demandes, Son Excellence Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, a décidé de leur accorder la zone de Shakat et Tamaya. Ces zones sont considérée comme un endroit fertile et contient encore de grandes zones disponibles pour l’exploitation minière privée, en plus de créer une agence Ma’aden et de lui attribuer des corridors supplémentaires.
6- Autant l’Etat mauritanien tient à protéger l’espace pour les licences précédemment accordées, autant il interdit l’activité des entreprises industrielles à l’intérieur des corridors désignés pour l’exploitation minière privée ainsi qu’en dehors de l’espace alloué à ces entreprises

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche