. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le chef d'état-major général des Armées poursuit sa visite de sensibilisation dans le secteur frontalier sud

Lundi 6 Avril 2020 - 12:34

Le chef d'état-major général des Armées poursuit sa visite de sensibilisation dans le secteur frontalier sud
Le chef d'état-major général des Armées, le général de division Mohamed Cheikh Mohamed Lemine, poursuit la visite de sensibilisation qu'il effectue depuis 6 jours dans le secteur frontalier sud. Il s’est déjà rendu à N’Diago, à l’extrême sud, Rosso, Boghé et Gouray. Il s’est également rendu au village de Wali Diantane où il s’est reccueilli sur la tombe de l’ancien Président feu Ba Mbaré, qu’Allah l’accueille en Son Saint Paradis, au sein des martyrs et des véridiques, "Et cela n'est point difficile pour Allah".

Lors de sa visite des villes, localités et regroupements ruraux situés le long de la rive droite du fleuve de N'Diago à Gouraye, le chef d'état-major général des Armées a tenu des réunions de sensibilisation avec les habitants.

Partout, il a affirmé qu'il portait un message du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani, pour les informer de l'intérêt qu’il porte aux habitants de ces villages et sa volonté de les sensibiliser et de les éveiller au sujet du danger auquel ils sont confrontés, car ils sont vulnérables à l'infection en raison de leur proximité avec la pandémie de Coronavirus qui sévit dans les pays limitrophes.

Le chef d'état-major général des Armées a insisté sur l'importance pour les citoyens de signaler rapidement toute infiltration sur le territoire national et la nécessité de coopérer avec les autorités administratives et sécuritaires dans ce domaine.

Afin de renforcer les dispositifs de sécurité le long de la région frontalière sud et de combler les lacunes, le chef d'état-major général des Armées a demandé de sécuriser trois îles dans le secteur de N’Diago-Rosso, de créer trois nouveaux postes de garde et d'effectuer des patrouilles mobiles supplémentaires le long du secteur.

Des passages secrets ont été mis sous contrôle pour éviter d’éventuelles infiltrations.

Afin de limiter les dommages résultant de l'arrêt des échanges commerciaux dans la vallée, le chef d'état-major général des Armées s’est concerté avec les habitants de ces villages au sujet des répercussions négatives de l'arrêt de ces échanges, notamment par rapport à l'approvisionnement alimentaire, à la couverture sanitaire et aux communications.

Les habitants se sont réjouis de cette visite.

Le chef d'état-major général des Armées a assuré les habitants des zones visitées que l'État planche actuellement sur la mise en œuvre d’un programme d'urgence au profit des villages et regroupements ruraux qui pourraient être affectés par la fermeture des frontières et d'autres mesures de précaution prises pour sécuriser les citoyens et protéger le pays.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche