. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Lancement à El Mina d’un Colloque intercommunal sur ‘’l’islam et la violence : Quel rôle pour les jeunes et la société civile?’’

Dimanche 7 Mars 2021 - 21:19

Lancement à El Mina d’un Colloque intercommunal sur ‘’l’islam et la violence : Quel rôle pour les jeunes et la société civile?’’

Un Colloque intercommunal sur ‘’l’islam et la violence : quel rôle pour les jeunes et la société civile?’’ s’est ouvert samedi 6 mars, au centre Mokhtar  Daddah d’ElMina. Organisé par l’Association Mauritanienne pour la promotion de l’Education des hfilles (AMPEF), ce colloque  vise à promouvoir le dialogue, la cohésion sociale et la non violence à travers les débats citoyens. La rencontre regroupe des personnalités de tous bords, imbues de valeurs religieuses et de tolérance. Mais aussi contribuer au développement économique local à travers le transfert de compétences et de qualifications et le soutien des initiatives locales. Et enfin d’assurer une meilleure implication des autorités communales.

Différentes communications ayant trait à ‘’l’islam : religion de la paix’’, ‘’l’islam et la violence : quel rôle pour la jeunesse et la société civile?’’(Mokhtar Maghlah), ‘’l’islam et le monde d’aujourd’hui’’(Imam Abdellahi Sarr), ‘’rôle de la société civile dans la consolidation de la paix (Brahim Ould Bilal et Mohamed Abdellahi Bellil) seront présentées à l’assistance.
 

‘’Deux jours durant, ces personnalités débattront des rôles et missions que doivent jouer la jeunesse et la société civile que nous sommes au service de la cohésion sociale, de la paix et de la stabilité de notre société’’, a déclaré Mme Camara née Salimata Adama Sy, présidente de l’AMPEF à l’ouverture du Colloque. La rencontre d’ElMina est  appuyée par le projet  CORIM sous tutelle du ministère des affaires islamiques et de l’enseignement  originel, à travers l’initiative jeunes pour la formation et l’information sur l’inclusion, la cohésion sociale et le développement local. ‘’Ce projet entend contribuer à la lutte et à la prévention de la haine, la non violence et l’intolérance chez les jeunes et femmes vulnérables. Il projette d’assurer la participation active des associations de jeunes et réseaux des religieux dans la consolidation de la paix, de la prévention des conflits et de la paupérisation des couches vulnérables.

Les enseignements des interventions et contributions aux débats nous fixeront et détermineront d’autres objectifs plus pertinents pour un vivre ensemble harmonieux’’, espère-t-elle.
 

La présidente de l’AMPEF a mis à profit l’occasion pour saluer ‘’l’engagement des organisations communautaires de base et les bénéficiaires directs et indirects mais aussi surtout des élus et des membres du comité de veille qui ont cru à ce projet.

Des prestations artistiques et sketches sur la non violence seront au menu.

Procédant au lancement du colloque, l’adjointe au maire d’ElMina en charge des affaires sociales, Mme Aïssata Abou Dia a salué la tenue de cette rencontre et de l’importance qu’elle revêt avant de manifester la disponibilité de sa municipalité à accompagner ce genre d’initiatives louables.

lecalame

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche