. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La France face au trafic d'images de notre ministère des affaires étrangères...

Jeudi 3 Novembre 2016 - 18:58

Notre ministre des affaires étrangères est récemment allé en France pour deux raisons :

 
 La première à Paris du 26 au 27 octobre pour assister à la réunion ministérielle sur le maintien de la paix en environnement francophone présidée par le ministre français des affaires étrangères Jean-Marc Ayraut.  C’est la preuve officielle au plus niveau de notre diplomatie que la Mauritanie se situe encore en zone francophone, c’est-à-dire où l’on parle français officiellement, ce qui est le cas vu que nos papiers d’identité sont en arabe et en français comme nos billets de banque et tous les actes administratifs.

 
D’ailleurs l’enseignement des sciences se fait exclusivement en français comme tous les textes du droit foncier sont en français alors que la justice se fait en arabe. Pourtant le français officiellement langue de travail a été banni de la constitution en 1991 par des terroristes du droit à qui l’on doit la situation absurde que nous vivons avec un français officiellement partout dans l’administration jusqu’à la banderole du dialogue pendant qu’il est absent de la constitution.

 

Ce n’est pas sérieux dans un état qui se dit de droit en plus d’être une cuisine hypocrite dont la présence de notre ministre des affaires étrangères à cette réunion est le plus indigeste aveu.  Le français partage le sort du hassania, première langue nationale du pays à qui de minables complexés de l’arabité errante refusent une petite place dans la constitution qui va être changée pour des bêtises à savoir changer le drapeau et l’hymne sans concertation aucune ne serait-ce que pour savoir où mettre le rouge du martyr ou même d’autres couleurs de l’unité nationale.

 
Vu la propagande anti-français en Mauritanie depuis bien des années avec son apogée sous le régime actuel, le plus hypocrite en la matière alors que son président doit sa vie à la France et son pouvoir au soutien de Sarkozy  et ironie du sort de Khadafi allah yarahmou après son forfait constitutionnel, vu cette propagande pensez-vous que le ministre mauritanien des affaires étrangères allait se montrer en posture amicale avec la France ? Pas du tout ! Pas une photo de cette amitié n’a été publiée bien au contraire...

Rien n’a été mis en ligne même quand l’agence mauritanienne d’information a parlé comme d’habitude de «  l’importante intervention » de son excellence à propos de la réussite de la sécurité en Mauritanie. L’AMI a choisi une photo lambda hors contexte prise à Nouakchott en conseil des ministres.

 
 
On a pu mettre la main sur une photo de groupe où l’on voit monsieur propre  quelque part à droite avec cet air de premier ministrable qu’il cultive depuis qu’il a rejoint la présidence. Il faut dire que l’homme, dit-on, aime prendre soin de sa peau et de ses cheveux, le reste devrait suivre inchallah.
 
 

La France face au trafic d'images de notre ministère des affaires étrangères...

L’Ami a ensuite publié une photo d’une rencontre entre notre ministre, l’ambassadrice de Mauritanie à Paris et le ministre Français. Pourquoi cette photo qui fut reprise par tous les sites arabisants et même par le site mondafrique ? C’est tout simplement parce que cette photo correspond à la propagande mauritanienne à propos des rapports franco-mauritaniens. 

 
On y voit notre ministre  bien installé la tête droite qui regarde au fond le ministre des affaires étrangères français assis dans un coin tête baissée, épaules resserrées, genoux joints soit en bien mauvaise posture comme si nos rapports étaient mauvais et que le ministre français était le fautif en mode excuse.

 
On voit sur la table au moins 8 dossiers tournés dans le sens de Ayrault ce qui signifie qu’il y a eu des discussions plurielles, les mauritaniens arrivant comme d’habitude les mains vides certainement car ils ont le génie de la mémoire.

La deuxième raison de la visite de notre ministre en France fut d’aller le 28 octobre à Marseille assister à la réunion ministérielle du groupe 5+5. Là encore l’AMI présente une photo du ministre comme s’il était au centre des débats alors qu’il comptait pour du beurre, la réunion étant co-présidée par l’ami marocain que l’AMI se garde de citer... 

 

 
On voit d’ailleurs sur les photos officielles françaises que notre ministre n’était même pas en face de la table principale. Sur d’autres photos on le voit complètement largué ou perdu au milieu de la troupe derrière deux femmes. 
 
 

La France face au trafic d'images de notre ministère des affaires étrangères...

La France face au trafic d'images de notre ministère des affaires étrangères...

La France face au trafic d'images de notre ministère des affaires étrangères...

La France face au trafic d'images de notre ministère des affaires étrangères...

Heureusement qu’on peut trouver une photo où il serre la main chaleureusement au ministre français mais celle-là les mauritaniens ne la verront jamais…
 
 


En parlant de changement de drapeau, il faut signaler le plagiat de mauriweb publié sur cridem, 70% de l’article vient de Libération, à savoir tous les exemples étrangers repris...

 

 
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...