. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La Banque Mondiale organise en collaboration avec l’ONG TENMIYA des ateliers de sensibilisation au marché du poisson de Nouakchott

Lundi 25 Mars 2019 - 22:22

La Banque Mondiale organise en collaboration avec l’ONG TENMIYA des ateliers de sensibilisation au marché du poisson de Nouakchott
Nouakchott effectuée par Madame Louise Corde, directrice des opérations à la Banque Mondiale chargée de la Mauritanie, le 12 mars 2019, pour s’informer sur le fonctionnement du Projet PRAO-MR relevant de la Banque Mondiale, des ateliers de sensibilisation ont été organisés à l'intention des travailleurs du marché, des usiniers et des fédérations de mareyeurs pour préserver les acquis et les infrastructures initiés par le projet dont la construction d’un mur pour sécuriser le marché, une extension de l’électricité comprenant un réseau de moyenne tension, l’éclairage des rues, des toilettes publics pour les femmes et les hommes et des bâtiments administratifs et sécuritaires aux cinq portes du marché, travaux réalisés par la société BIS-TP. Elle a donné le coup d’envoi des travaux de la deuxième phase du Projet, laquelle comprend des canalisations d’assainissement, une usine de traitement, l'extension du réseau d'eau potable, la mise en place d'un réseau d'eau salée pour la fabrication et ce pour éviter le forage des puits dans le périmètre géographique du marché eu égard aux risques environnementaux qui en découlent, l’aménagement de rues dans le marché, la construction d’étals pour la commercialisation des produits marins et des microfinancements pour l’achat de réfrigérateurs pour conserver les poissons des vendeuses.

Tout cela s’inscrit dans le cadre de la préparation du marché pour accueillir les quantités pêchées et déchargées au Port de Tanit qui sera seulement un port de déchargement, car à l’heure actuelle il ne contient pas des infrastructures comme les usines de traitement et la congélation capables d’accueillir les quantités de poissons déchargées au Port, ce qui a renforcé les chances du marché du poisson de Nouakchott de bénéficier des financements de la Banque Mondiale grâce à la disponibilité d’infrastructures prêtes et de boutiques pour la vente des matériels de la pêche.

Ces ateliers expliqueront la méthode d’opération dans le marché après son extension et l’augmentation conséquente de l’activité et du mouvement du marché et partant tous les usagers du marché parmi les travailleurs et les usiniers doivent préserver la propreté du marché, acheter aux endroits affectés à cela, respecter les parkings affectés aux véhicules légers et aux camions, préserver les équipements du marché, entrer et sortir des endroits consacrés à cela, coopérer avec les autorités sécuritaires opérant au marché afin de maintenir l’ordre public et ne point exploiter illégalement les places publiques du marché eu égard aux sanctions qui en découlent.   

Il convient de signaler que les exportations du pays en produits halieutiques ont dépassé un milliard deux cent millions dollars (1.200.000.000 $) grâce aux politiques et réformes mises en œuvre par l’Etat dans le secteur des pêches, alors que les exportations ne dépassaient pas quatre cent millions dollars ces dernières années. 

source lecalame.info

La Banque Mondiale organise en collaboration avec l’ONG TENMIYA des ateliers de sensibilisation au marché du poisson de Nouakchott
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche