. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

GIZ - Mauritanie : Ateliers sur la Stratégie d’autonomisation des Associations de Gestion Locale Collective

Jeudi 25 Avril 2019 - 23:02

Des ateliers portant sur l’importance d’une fédération des Associations de Gestion Locale Collective (AGLC) et de la promotion d’un développement durable et  une autonomisation des AGLC, ont été organisés du 5 au 10 avril à Sélibabi, dans la région du Guidimakha, dans le cadre d’un programme d’ateliers appuyé par la coopération allemande,

 

Ces journées-ateliers de formation et de sensibilisation s’inscrivent dans une optique de décentralisation de la gestion qui vise au renforcement des capacités et de l’autonomisation des AGLC, grâce notamment à l’harmonisation des efforts en matière de Gestion Décentralisée des Ressources Naturelles (GDRN).

 

Appui et Parrainage

 

Ces ateliers ont été réalisés grâce à l’appui des partenaires locaux et de la coopération allemande, via la GIZ, à travers la composante Recherche appliquée et Formation professionnelle (R&F) et le programme Co-Management des ressources marines, côtières et terrestres (CorMCT). La R & F est une des cinq composantes du programme RIMRAP cofinancée par l'Union Européenne (UE) et le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).  Le CorMCT est, lui, un programme  financé par le Ministère fédéral allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ).

 

Déroulement des Activités à Sélibabi

 

Avant le lancement officiel des ateliers de réflexion, des rencontres et réunions de concertation avec les autorités publics, dont le Wali et les Délégués Régionaux de l'Environnement et du Développement Durable (DREDD) et ont eu lieu le 6 et 7 avril en vue de la préparation des journées de formation.

 

La première réunion des Associations  de Gestion Locale  Collective (AGLC) s’est tenue le 7 avril. La réflexion portait essentiellement sur l’utilité  de la création d’une structure inter-AGLC  et le choix de  ses modalités de fonctionnement et d’organisation.

 

L’enjeu de la mise en place de cette structure est d’autant plus important qu’il privilégie la Gestion Décentralisée des Ressources Naturelles ; une approche mise en exergue le 8 avril lors de la tenue de l’atelier régional de concertation.

 

Pour concrétiser ces journées de concertation et de réflexion, s’est tenu le 9 avril un atelier sur le thème « viabilité financière ».  L’objectif consistait principalement à identifier les voies et moyens d’autonomiser financièrement les AGLC.  Ainsi, des opportunités de  développement  et des outils ont été dûment explorées et des stratégies élaborées. Autre réussite notable de ces journées-ateliers : la création d’un comité chargé de la mise en place de la préparation de la fédération inter-AGLC.

 

Par ailleurs, toutes les parties prenantes concernées  (élus, représentants institutionnels, comités de préparation, partenaires techniques) ont été impliquées dans ce processus. Que ce soit  pour les opportunités d’intégration opérationnelle et économique (viabilité financière)  ou les stratégies d’autonomisation collective, la formule  adoptée était partout la même, à savoir, celle de l’inclusion, de la pérennisation et de la concertation.

source essahra

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche