. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Festival de brassage culturel : redonner au Trarza son statut d’antan de modèle d’entente, d’unité et de fraternité

Jeudi 19 Avril 2018 - 08:06

Festival de brassage culturel : redonner au Trarza son statut d’antan de modèle d’entente, d’unité et de fraternité

Rosso vibrera, du 28 au 29 Avril prochain, aux rythmes du Festival de brassage culturel. Organisé par Toldo Nasr Sport Management, avec le soutien du  Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et le projet « Prévention des conflits et promotion du dialogue interculturel », l’évènement servira de tremplin au brassage des hommes et des cultures au Trarza. Rencontres, ateliers, animations diverses et soirées artistiques sont au menu. S’inscrivant dans l’appui aux initiatives de brassage et d’inter-culturalité  de la wilaya du Trarza, le festival entend officiellement œuvrer à «  un meilleur ancrage local, régional et une plus grande proximité des jeunes avec leurs terroirs ». Et ses organisateurs de préciser : « La région du Trarza est née elle-même d’une multitude de brassages : celui du désert et du fleuve, celui des deux  rives du Fleuve, celui des Walo-walo, des Maures et des Peulhs, celui des mahadras, des champs et des boutiques, celui des communautés caravanières, autochtones et étrangères. Mais ces brassages ont connu un bouillonnement et des effervescences historiques. Ils ont besoin, aujourd’hui, d’être ravivés aux yeux des membres des différentes communautés qui, sous l’influence de nouvelles perceptions et enjeux, ne s’astreignent qu’au vivre-ensemble, peu à peu réduit à leur seul groupe. […] Les jeunes, animés également par d’autres ambitions et considérations, commencent à ressentir et exprimer des ressentiments et frustrations à peine dissimulés ».
 

L’agir-ensemble en action
 

Dans de nombreux pays comme la Mauritanie, la donne de la diversité culturelle reste mal exploitée, en tant qu’atout et richesse. Si le vivre-ensemble est encore accepté et vécu, l’agir-ensemble a cessé de se développer en nos communautés, depuis quelque temps déjà. Conscients de ces blocages, les pouvoirs publics n’ont pas manqué d’augmenter la force des lois et de renforcer les actions des institutions en ce domaine. Mais cet élan de transformation et cette dynamique de changement ne seront portés que par une nouvelle génération de jeunes, armés de valeurs de fraternité, d’entente et d’unité.
 

C’est en ce but que le MJS met en œuvre, depuis quelques années des actions de brassage et d’interculturalité centrées sur les jeunes. Elles englobent les centres d’écoutes multimedia, les championnats sportifs interrégionaux et les colonies de vacances intercommunautaires. Dans la même approche, en appui et en diversification des actions menées par le ministère, le projet « Prévention des conflits et promotion du dialogue interculturel » a démarré ses activités de brassage et d’interculturalité en Mars 2016. Premier du genre, le festival inter-jeunes pour la promotion de la diversité culturelle, à Nouakchott, a mis en action des centaines de jeunes de communautés différentes. Plus d’une douzaine d’autres initiatives ont été menées, par subventions directes et indirectes aux associations de jeunes, dans neuf wilayas du pays.

 

Brassage interculturel
 

Le Festival de brassage culturel de Rosso a donc pour objectif général de contribuer à développer, chez les jeunes du Trarza, l’esprit et l’intérêt du brassage interculturel, comme tremplin de cohésion sociale et d’unité nationale. Quant aux objectifs spécifiques, ils espèrent amener plus de six cents jeunes de communautés différentes à se rapprocher culturellement ; les initier et former sur l’histoire et les conditions du brassage intercommunautaire dans leur société ; les pousser à développer leurs talents artistiques, pour ancrer et soutenir la thématique de brassage ; construire une plateforme inter-acteurs et de leadership, pour promouvoir le brassage intercommunautaire ; utiliser les réseaux sociaux à des fins de réseautage et d’interconnexion inter-jeunes, sur la thématique du brassage interculturel.
 

Spécialisé en communication, management des sportifs et des événements, Toldo Nasr Sport Management  entend relever le défi de l’organisation et de la participation. Gérée par Modou Niang, sortant du Centre International d’Etudes de Sports (CIES) de la FIFA (7ème promotion), cette structure  est rompue à l’organisation de manifestation d’envergure. Le projet « Prévention des conflits et promotion du dialogue interculturel » a été formulé en cohérence avec les orientations du Programme Indicatif National (PIN) 10ème FED et a fait l’objet d’une convention de financement, entre la Commission européenne et la République islamique de Mauritanie (MR/FED/024-285), signée par l’Ordonnateur national du FED le 15 Décembre 2014. Il vise à mettre en œuvre une synergie d’actions complémentaires, destinées à améliorer le bien-être social des jeunes et à promouvoir une culture de paix dans les zones ciblées. Son objectif général est de contribuer à prévenir les risques d'extrémisme violent, auprès des populations considérées comme vulnérables et, principalement, de la jeunesse mauritanienne. Sa mise en œuvre est prévue en opération décentralisée directe, pour les composantes 1 et 2 dont le maître d’œuvre est le MJS.
 

THIAM Mamadou

source lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche