. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Faits divers

Jeudi 22 Avril 2021 - 11:23

L'égorgée de Dar Naïm
 

Répétons-le pour la énième fois : la zone Nord de Nouakchott reste une zone des plus dangereuses. Le taux de criminalité y est très élevé. 60 % des crimes et délits quotidiens en notre capitale sont perpétrés à Dar Naïm. Les bandes hors la loi dont certains membres demeurent insaisissables habitent en ses quartiers.
 

Secteur 16, des passants dans une ruelle déserte perçoivent les cris de détresse d'une fille en provenance d'une petite maison en ruine. Tandis qu’on se hâte au secours, un jeune homme en sort, courant comme un lapin. Dans la maisonnette, on découvre une jeune fille dont la gorge saigne abondamment. Vite ! Aux urgences de l'hôpital Cheikh Zayed ! Les médecins la font entrer aussitôt au bloc opératoire. Ouf, l'hémorragie est arrêtée à temps, la jeune victime est sauvée ! L'intervention des passants a gêné le scélérat qui n’a pu qu’entailler la gorge, sans réussir à trancher la carotide...
 

Une fois la demoiselle identifiée et ses parents prévenus, la police ouvre une enquête. Le recoupement avec une agression similaire perpétrée voici quelques mois met les enquêteurs sur une piste. Une fillette avait été sauvée in extremis des griffes d'un sadique qui voulait l'égorger en pleine  rue et dont des témoins avaient dressé le portrait-robot. Une journée suffira pour épingler le suspect : un débile mental de dix-sept ans qui avoue ses deux agressions et le plaisir morbide qu’il en retire. Lors de la perquisition, la police a récupéré l'arme du crime et des habits tachés de sang.   

 

 Le violeur sanguinaire épinglé
 

La semaine passée vers trois heures du matin à Toujounine, une pauvre famille dont le père est invalide suite à une grave maladie reçoit la fort indésirable visite d’un colosse qui s’introduit secrètement auprès d’une des filles endormies et tente de la violer. Elle se réveille, résiste et crie pour ameuter ses sœurs à ses côtés. Le violeur lui assène alors un coup de couteau au bras, poignarde également sa sœur qui voulait l'attraper et disparaît ! Les cris ont réveillé les voisins. On évacue les deux blessées. Elles sont soignées et portent plainte contre X. Leur agresseur avait le visage masqué mais l'une des victimes a remarqué une cicatrice à sa main. Quelques jours plus tard, la police arrête un suspect qu'ils confrontent aux jeunes filles. Elles le reconnaissent aussitôt :il s'agit d'un jeune homme qui leur rendait souvent visite en compagnie d'une de leurs connaissances. Il avoue son forfait, affirmant avoir voulu régler un compte avec A.M. qui avait préféré, dit-il, sortir avec un autre, bien qu'il fût, lui,« le premier candidat ». C’est « pour laver l'affront » qu’il avait alors décidé de la violer.
 

Mosy

lecalame.info

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Mai 2021 - 10:42 Faits divers

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche