. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Embargo contre le Mali : Les faveurs du Sénégal à la Mauritanie pour le bétail de tabaski 2022

Lundi 9 Mai 2022 - 13:28

A cause de l’embargo, le ministre de l’Elevage et des Productions animales du Sénégal ne viendra pas cette année au Mali pour négocier avec les autorités maliennes des conditions favorables à l’approvisionnement de son pays dans la perspective de la tabaski. Le gouvernement sénégalais a décidé de renoncer provisoirement à la taxe sur le bétail venant de la Mauritanie, non membre de la CEDEAO. C’est une aubaine dans tous les cas pour les éleveurs de ce pays qui étaient obligés de faire des virgules sur le territoire malien pour négocier des faveurs avec des éleveurs maliens afin de profiter des avantages communautaires.


Selon le quotidien national « Le Soleil » dans sa parution numérique du vendredi 06 mai 2022, « en perspective des préparatifs de la fête de Tabaski, le Sénégal a décidé de supprimer ses taxes sur la vente de bétail pour les éleveurs mauritaniens, sur une période allant de 60 jours avant la fête et 45 jours après la fête ».

À en croire le confrère, l’annonce a été faite au cours d’un déplacement à Nouakchott du ministre de l’élevage et des productions animales, Aly Saleh Diop. «Je me trouve en Mauritanie dans le cadre de la préparation de la fête de Tabaski. Au-delà de son caractère spirituel, la Tabaski est un évènement économique et le Sénégal a l’habitude de solliciter son voisin pour lui permettre de couvrir ses besoins en moutons», a déclaré sur Dakaractu Aly Saleh Diop à l’issue d’une audience avec le premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal, hier (jeudi 05 mai 2022).

«Le Président Macky Sall a adressé une Lettre circulaire à l’ensemble des ministères impliqués dans la préparation de la Tabaski pour leur dire de suspendre les taxes qui étaient assujetties au commerce de bétail entre nos deux pays sur une période allant de 60 jours avant la fête et 45 jours après la fête, et d’assouplir les conditions du transport du bétail depuis le territoire mauritanien jusqu’à n’importe quel point au Sénégal», a souligné le ministre sénégalais de l’Elevage et des Productions animales

Le quotidien national du Sénégal rappelle que la Mauritanie reste l’un des principaux fournisseurs du Sénégal en moutons. «Et l’année dernière, le Sénégal avait exprimé aux autorités mauritaniennes une fourchette de 350.000 moutons pour couvrir les besoins de ses marchés pendant la fête de la Tabaski », écrit le confrère dakarois.

Source : Le Challenger / malijet

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche