. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des membres du gouvernement commentent les résultats du conseil des ministres

Mercredi 10 Mars 2021 - 22:24

Des membres du gouvernement ont commenté, mercredi soir à Nouakchott, les résultats du conseil des ministres, lors d'une rencontre avec la presse.

Il s’agit des ministres de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l'Information et de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Sidi Ould Salem, du Pétrole, des Mines et de l’Énergie M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh et de l’Environnement et du Développement durable, Mme. Mariam Mint Bekay.

Intervenant le premier, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil des ministres a examiné et adopté des projets de décrets dont celui portant changement de dénomination de la société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM) et l’approbation de ses statuts et une communication conjointe des ministres de l’Environnement et du Développement durable et de l’Éducation nationale, de la Formation technique et de la Reforme, relative au programme national de l’éducation à l’environnement pour un développement durable.

Commentant la communication qu’il a présentée, le ministre du Pétrole a indiqué qu’il s’agit de la signature d’un contrat d’exploitation-production avec la société britannique Cairn Energy PLC sur un bloc offshore du bassin côtier.

Il a souligné que ce bassin, dont la longueur dépasse 10.000 km, a été l'objet de plusieurs études par des sociétés mais qui n’ont pas abouti à des résultats probants. Toutefois, il a affirmé que cet accord est d’une importance capitale au cas où la société aboutit à des résultats positifs.

«Cet accord constituera un nouveau paradigme qualitatif pour notre économie, surtout dans ce contexte particulier de hausse des prix des hydrocarbures», a-t-il dit.

Répondant à une question concernant les opportunités d’emplois relatives à l’exploitation du pétrole, le ministre a affirmé qu’une stratégie d’emploi sera mise en œuvre pour permettre aux jeunes mauritaniens d'intégrer le domaine, et souligné que l’exploitation du pétrole est un domaine qui dépend fondamentalement des technologies mais ses retombées sur l’économie nationale sont très positives.

Pour sa part, la ministre de l’Environnement et du Développement durable a indiqué que la communication conjointe présentée avec le ministre de l'Education nationale, permettra l’intégration de l’éducation environnementale en milieu scolaire de manière concrète, avec l’adoption d’un programme national dénommé « programme d’écoles vertes ».
«Ce programme conjoint qui rentre dans le cadre de la stratégie nationale de développement durable, est constitué de deux étapes. La première étape d’expérimentation (2021- 2024), permettra de créer une école dans chaque moughataa. Et après il s'agira d'étendre le programme sur l’ensemble du territoire national».

La ministre a affirmé que le présent projet vise le développement d’une culture environnementale en milieu scolaire, à travers la sensibilisation sur les questions de l’environnement.

Elle a également précisé que le projet s’articule sur l’intégration des enjeux environnementaux et les principes du développement durable dans les programmes éducatifs , l’amélioration des capacités pédagogiques des enseignants dans le domaine et la création d’un réseau national de la jeunesse pour la promotion de l’environnement.
Au sujet du comité de suivi qui sera mis en place dans le cadre du projet, la ministre a précisé que son département collaborera fera appel aux organisations locales et internationales opérant dans le domaine.

Mme Mariam Bekay a enfin souligné l’importance de lutter contre les pratiques anti-environnementales, notamment les anciennes activités génératrices de revenus qui constituent une véritable menace pour l’environnement.

Par rapport au dossier d’enquête sur la corruption aux mains de la Justice, le porte-parole du gouvernement a affirmé que l'affaire suit son cours, et noté que seule la justice est concernée par la question.

A propos de de sa récente visite en Espagne, le porte-parole du gouvernement a déclaré que son ’objectif était de signer des accords de partenariat entre l’université de Nouakchott et des universités espagnoles.

«Ces accords ont pour objectifs de promouvoir et de renforcer l’enseignement des langues à l’université de Nouakchott. De tels accords vont contribuer au développement de la Recherche scientifique en Mauritanie», a-t-il conclu.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche