. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des membres du gouvernement commentent le Conseil des ministres

Jeudi 20 Février 2020 - 20:19

Des membres du gouvernement commentent le Conseil des ministres
Les travaux du Conseil des ministres, qui s’est réuni jeudi matin, ont été commentés, dans l’après-midi de la même journée à Nouakchott, par les ministres de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication, porte-parole du gouvernement, Dr. Sidi Ould Salem; de l’Enseignement fondamental et de la Réforme du Système éducatif, M. Adama Bocar Soko, et du ministre délégué chargé de la promotion de l’investissement et du développement industriel, Hbibi Ould Ham.

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que le Conseil a examiné et adopté deux projets de décrets dont celui fixant les objectifs, la composition et le fonctionnement du Comité interministériel chargé de l’amélioration de la compétitivité, et celui fixant les objectifs, la composition et le fonctionnement du Comité Interministériel pour l’amélioration du climat des affaires et la promotion de l’Investissement.

De même, a-t-il ajouté, le Conseil a examiné et adopté deux communications dont l’une est relative à la feuille de route du projet de réforme du système éducatif en Mauritanie et la seconde concerne la feuille de route des réformes Doing Business 2020-2021.

A une question relative à la récente visite en Mauritanie du Président sénégalais, le porte-parole du gouvernement a affirmé que cette visite a été un succès éclatant d’autant qu’elle est la première visite officielle effectuée depuis le début de la mandature du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et qu’elle intervient après la première sa visite à l’étranger quand il s’était rendu au Sénégal, précisant que cet échange de visite est tout à fait naturel en raison des liens séculaires entre les deux pays frères et de la solidité de leurs relations qui puisent leur force dans l’histoire, la religion et la culture communes ainsi que dans les liens de sang, le voisinage et de communauté de destin, précisant que le partage du champ gazier transfrontalier d’Ahmeim est un facteur supplémentaire de coopération qui renforcera la surface de contacts, d’échanges et de collaboration fructueuse entre les deux pays.

Il a ajouté que cette visite a été également un succès au regard de la qualité et du nombre important des accords qui ont été signés dans différents domaines à l’occasion de cette visite.

A une autre question concernant l’annulation de la poursuite judiciaire de l’homme d’affaires M. Mohamed Ould Bouamatou et de M. Moustapha Ould Limam Chavii, Dr. Sidi Ould Salem a fait observer que la Mauritanie est un Etat de droit respectueux du principe de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance de la Justice, affirmant que le Président de la République qui tient tout particulièrement à l’indépendance du pouvoir judiciaire ne saurait y interférer de quelque manière que ce soit.

Toutefois, a-t-il précisé, il se peut que l’exécutif coordonne avec ce pouvoir par le biais du ministre de la Justice, qu’il lui expose sa vision par rapport à une question pendante, mais sans que cela ne puisse attenter à l’indépendance de la justice et des décisions de ses juridictions, ajoutant que toute décision de justice reste du seul et unique ressort des juridictions concernées.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication, porte-parole du gouvernement, a souligné que la feuille de route du projet de réforme du système éducatif en Mauritanie définit le processus et les dispositions de la concertation entre les différents acteurs concernés et les structures chargées de l’organisation et les étapes de cette concertation.

Il a précisé que l’objectif cette feuille de route est de mettre en place les mécanismes et les outils stratégiques nécessaires à l’entame de la réforme du système national de l’enseignement et de la formation en harmonie avec l’identité culturelle du pays, en adéquation avec les perspectives du développement durable et en conformité avec les engagements internationaux de la Mauritanie.

Cette communication propose un ensemble de mesures tendant à permettre une exploitation rationnelle des moyens disponibles et une planification judicieuse pour garantir à tous les enfants de la Mauritanie un accès équitable à un système éducatif de qualité, efficace et efficient.

Le ministre de l’Enseignement supérieur a fait observer que la feuille de route en question détermine le cadre qui régit le système éducatif et les principales orientations de la politique d’enseignement seront mise en œuvre à partir de l’année scolaire 2020-2021, et qui sera assortie d’une loi d’orientation et d’une stratégie sectorielle décennale, précisant que toutes les actions inscrites au titre de la réforme et du plan d’action du département seront engagées dès la rentrée scolaire prochaine.

A cet effet, a-t-il révélé, un comité interministériel chargé de la supervision de la réforme du secteur éducatif et une commission technique comprenant les directeurs concernés par l’éducation au niveau des départements ministériels seront mis en place tout comme chacune des équipes spécialisées qui seront constituées aura en charge l’examen de l’un des aspects soumis à l’étude, tels que les questions liées à l’élève, à l’enseignant, à la salle de classe, à l’école et au système pédagogique.

M. Adama Bocar Soko a fait savoir qu’il sera procédé à un bilan global de toutes les réformes et résultats des états-majors de l’éducation précédents, depuis l’indépendance du pays à nos jours, y compris l’évaluation de la réforme de 1999 et à l’établissement d’un diagnostic précis et détaillé de la situation actuelle du secteur, assurant que tous les acteurs (professionnels, experts, société civile, association de parents d’élèves, élus, personnes de référence, secteur de l’enseignement privé) seront associés dans cette démarche.

Pour sa part, le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et de l’Industrie chargé de la promotion de l’investissement et du développement industriel a déclaré avoir présenté au conseil des ministres deux projets de décret comportant les objectifs, la composition et le mode de travail de deux comités interministériels, présidés par le Premier ministre, M. Ismail Bedde Cheikh Sidiya, dont le premier a pour mission d’améliorer la compétitivité et le second concerné par l’amélioration du Climat des Affaires et la Promotion de l’Investissement.

Il a ajouté que les deux comités interministériels sont formés de représentants des départements ministériels concernés et du secteur privé.

Le ministre délégué a précisé que la création de deux comités interministériels vient compléter le l’arsenal organisant le Conseil supérieur de l’investissement, créé le 7 février, courant, sous le haut patronage du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, précisant que ce Conseil constitue l’un des engagements phares de son programme électoral.

Au sujet des missions du Conseil, le ministre délégué a précisé que l’organe est essentiellement concerné par la promotion de l’investissement en Mauritanie. « Il identifie les mesures et dispositions à prendre à cet effet et donne son avis sur les réformes proposées pour les réalisations escomptées.

Evoquant la communication relative à la feuille de route des réformes Doïng Business 2020-2021, le ministre a précisé qu’elle propose un train de mesures de nature à favoriser la redynamisation du processus d'amélioration du climat des affaires et la relance de l'élan réformateur du pays visant sa progression dans des domaines spécifiés comme l’accès à des financements et l’acquisition d’autorisation de constructions et autres.

« Notre pays a élaboré une feuille de route des réformes Doïng Business 2020-2021 comprenant 96 mesures pour lesquelles des départements ministériels ont entamé l’exécution effective en décembre 2019.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche