. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Crise post électorale : libération de Tall et quatre autres individus

Mercredi 3 Juillet 2019 - 20:04

La justice  en remis en liberté mardi après midi,  des  individus arrêtés après les contestations ayant suivi le scrutin présidentiel du 22 juin 2019. Les candidats de l’opposition ontrejeté la victoire au premier tour de Mohamed Cheikh Ahmed Mohamed Ghazouani, candidat de la majorité, ancien chef d’état major, ex ministre de la défense et compagnon du président en exercice, Mohamed ould Abdel Aziz, depuis une quarantaine  d’années.
 

 Parmi les personnalités libérées après une comparution devant le  procureur de la République près le  tribunal de Nouakchott/Ouest figure notamment Mamadou Tall, un  responsable  de la Coalition Vivre  Ensemble-CVE-mouvance nationaliste  noire) ayant soutenu la candidature  de Kane Hamidou Baba.

 Dans le cadre du traitement de cette  crise post électorale,  une  centaine d’individus parmi lesquels  des ressortissants ouest  africains,  ont été arrêtés il  y a une dizaine de jours.
 

Ainsi, Samba Thiam, leader des Forces Progressistes pour le Changement  (FPC-issues  des Forces de Libération Africaine de Mauritanie/FLAM) et  le journaliste Camara Seydi Moussa restent toujours détenus, notent mardi les observateurs.

lecalame

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche