. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Comment peut-il être ambassadeur ?

Dimanche 28 Février 2021 - 08:25


Il n’a pas été ambassadeur et sa nomination était hors de probabilité à l’origine.
Pourquoi a-t-il été désigné ? et comment a-t-il été ambassadeur ?
Lui qui ne réunit pas de conditions. Il n’avait pas d’initiatives ni en faveur de l’ancien ni du nouveau régime.
Un homme qui n’a jamais organisé de coalition tribale ou régionale pour soutenir un président ou détruire un opposant.
Même pas un grain de racisme pour améliorer les compétences !
Rien qu’un citoyen n’ayant jamais conclu une alliance ethnique ou provinciale.

Il est sûr qu’il ignorait, parce qu’il croyait ferme comme une seconde foi qu’il représentait la république islamique de Mauritanie, toute la république islamique de Mauritanie, rien que pour défendre ses intérêts et glorifier son nom et son image.
Sa mauvaise performance consiste surtout dans le fait, qu’il a géré l’ambassade et n’a pas accepté d’être géré par elle ; il a été pour elle et n’a pas voulu qu’elle soit pour lui. Il l’a servi et n’a pas accepté de s’en servir.
Il a été fautif, parce qu’il a mis son savoir et son expérience au service de la Mauritanie ; et non au service d’une tribu d’une famille ou d’une région.

Pourquoi n’a-t-il pas trainé comme tout le monde des casseroles aux tintamarres assourdissant de mauvaise foi de gabegie, d’hypocrisie et de faux semblants ? pourquoi n’a-t-il pas voulu piétiner ses convictions et sa morale pour plaire à qui de droit ?
Pourquoi a-t-il tourné le dos au mensonge et a la laideur de la parole ?
Trop faible cet homme ! il a été incapable de trafiquer les cigarettes ou les interdits. Il n’a pas su profiter de la valise diplomatique pour faire couler la contrebande de vins ou le trafic de faux médicaments.

Il n’a pas du tout été convainquant ! il n’a pas su contourner le trafic quotidien de l’influence pour s’accaparer des bourses estudiantines ou au moins pour faire un chantage ou humilier quelqu’un.
Il ne sait rien des règles du travail diplomatique : il n’a pas hypothéqué l’ambassade pour un homme d’affaire, pour un parti pour une direction ou une ethnie. Il n’a pas vendu les locaux, ou utilisé l’enceinte de l’ambassade pour le commerce, les jeux ou la spéculation.
Il n’a pas été du tout à la hauteur de la tâche.

Ce serviteur de l’état, n’a même pas pu souiller la réputation de son pays ou éclabousser sa propre réputation par quelques comportements honteux, de petites turpitudes pour épicer la compétence.
Un diplomate, digne de ce nom, qui n’a pas su baigner dans l’ivrognerie et fréquenter les casinos.
Il a été incapable d’entacher sa réputation, ou un petit peu celle de sa famille. IL n’a pas frappé l’identité la place de marque ou les constantes de la république islamique de Mauritanie.

Il n’a aucune efficacité, il n’a même pas pu créer quelques problèmes pour notre pays avec les pays où il a servi. Il n’a pas soufflé le moindre mot hors contexte, pouvant écorcher un intérêt national ou découvrir une brèche pouvant affaiblir les prises de position nationales à l’intérieur ou à l’extérieur.
Comment un haut fonctionnaire n’a-t-il même pas voulu se faire une « personnalité » : après plus de dix ans de services, il revient à la capitale de son pays, pour partager le logis de sa mère.
Exactement comme le retour d’un étudiant pauvre au terme de ses études.

Il aurait, pourtant pu, dans chaque pays où il a servi, laisser des villas, des fonds… il aurait pu se construire des villas dans son pays des marchés, des stations de carburants, des troupeaux de chamelles… Rien !!!!!
Il n’est pas normal, parce qu’il a hérité de son illustre père Moctar ould Daddah (paix a son âme), le patriotisme, le courage, l’intégrité morale, la propreté du dire comme de l’action.
Il a appris de son père, le sacrifice de tout ce qui est personnel au profit de l’intérêt général de la nation, de la république islamique de Mauritanie.

La nomination du fils du père de la nation n’a pas été correct :

Parce qu’il ne connait pas la loi des « commission ». Il ne peut pas corrompre, ou octroyer les privilèges.
Il ne sait pas faire avec le trafic des nominations ou les bifurcations hors de la loi. Il est incapable de jongler avec les intérêts de son pays pour satisfaire le plaisir des hommes.
Sa nomination a été une erreur, une offense. Il ne sait pas porter les enfants des chefs sur les épaules il ne se courbe pas devant les insufflations de Satan, ni n’accepte de tremper dans la trahison de son pays.

Mohameden ould Moctar ould Daddah a été et restera le fils de son père, la fierté de la nation, le symbole de la droiture et de l’intégrité morale et religieuse. La référence de la compétence, de la propreté fondamentale sans laquelle chez-nous ne sera plus qu’une foire de faux où se perdent les origines et se perturbent les balances.
Un palmier droit, qui ne pousse que dans le sol pure et propre de la gloire de ce pays, qui à travers toutes les circonstances restera fier d’être « la terre des hommes ».
Les hommes s’en iront et les actions restent.

Le pauvre témoin de cette situation, qui garde l’espoir de voir la Mauritanie changer avec son excellence Mohamed ould Cheikh Al Ghazawi, le président de la république, souhaite que cet homme que j’ai accompagné dans plusieurs circonstances dès les premières heures de son arrivée au Koweït, ne sera pas la victime des langues des rumeurs et de la machination. Dieu est témoin qu’il ne mérite pas un tel sort. La confiance qui nous a été léguée par notre père Moctar ould Daddah, ne mérite pas une telle trahison.
Je partage parfaitement l’avis de mon frère Habiballah Ahmed.

Mohamed Hanefi. Koweït.
 
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche