. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Au Premier anniversaire : Oui aux propositions du diplomate Ahmedou Ould Abdellah/ Par Moctar Ould Cheine

Jeudi 25 Juin 2020 - 08:19

Aujourd'hui, 22 juin 2020, premier anniversaire de l'élection de son Excellence le président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani, à la haute magistrature du pays.

Le 22 juin 2019 est une "journée historique" et restera longtemps gravée dans la mémoire des historiens.
Nous nous souviendrons en particulier de ce moment de "chance et de conscience", qui fait du président Ould Cheikh El Ghazwani le premier président arabe élu, lors d'élections libres et transparentes, et dont la légitimité électorale a été reconnue par tous ses concurrents, d’où la singularité de l’événement.

L’appréciation de l’investiture d’Ould Cheikh El Ghazwani à la magistrature suprême est laissée aux connaisseurs en politique, aux observateurs électoraux, aux analystes et aux spécialistes. Ils en tireront les conclusions qui conviennent, chacun dans son domaine de spécialisation. Toutefois, une chose est certaine : les élections du 22 juin 2019 ont porté les indicateurs de maturité de notre démocratie au sommet et constituent le maillon le plus fort de l’histoire des rares élections qu’a connues le monde arabe. C’est la phase ultime de notre processus électoral par lequel nous avons brisé les stéréotypes qui ont toujours marqué les élections dans les pays arabes et africains. Faisant de notre expérience, dans le domaine, une référence et un modèle de transparence, comme en témoignent les rapports de l'Union africaine, de la Ligue Arabe, de l'Organisation de la Conférence Islamique, de l'Union Européenne, de l'Organisation des Pays Non Alignés et des Nations Unies, qui ont tous abouti à la même conclusion: ces élections se sont déroulées dans des conditions exemplaires et ont respecté les normes requises.

 

Principaux enseignements
 

Pour notre part, et en cette heureuse occasion, nous allons essayer de dégager les principaux enseignements à tirer de cet évènement.
Trois principaux discours ont été déterminants pour le couronnement de cette glorieuse journée du 22 juin:
§ Le premier était "le discours de candidature du 1er mars 2019" : il peut être qualifié de discours décisif aussi bien sur le plan parental que civilisationnel ; un éloquent homme qui apparait sur la scène, appuyé sur deux supports: le maternel et l’appartenance à la langue maternelle. La langue du peuple et le dévouement à la mère. C’était un message de cœur qui n’avait nullement besoin de visa pour s’infiltrer profondément dans la conscience du Mauritanien. Ce discours a imposé dès le début, un plafond pour la campagne : langage éloquent, arguments forts et idées claires.
 

§ "Discours de Dakar, en novembre 2019", dans ce discours historique, le nouveau membre du Club des Présidents du monde et l'Homme le plus puissant de la région du Sahel, à travers sa vision pour l’instauration de la sécurité et à travers l'approche sécuritaire mauritanienne dont il était le meneur incontesté, a démontré que pour élaborer une stratégie viable et relever le défi de la sécurité dans la sous-région et sur le continent en général, il est impératif de réviser les tâches attribuées aux centres décisionnels et de moderniser les cadres institutionnels traditionnels pour instaurer un système adéquat de sécurité et de développement proactif prenant en considération les grandes transformations intellectuelles et sociales.
 

§ "Le discours référentiel, local ou international" : nous appelons ainsi les discours du Président lors d'événements nationaux, des sommets et réunions internationaux et bilatéraux, où le Président avait prononcé un discours, source d’inspiration, pour renforcer les réformes salutaires, la solidarité et l'intégration. La cohérence des discours du Président, ses interventions écrites et improvisées ont prouvé que l'Homme adopte une "règle stratégique" dont les principes dominants sont «Force-Calme-Sagesse».

Lors de ses rencontres avec des citoyens, des organisations civiles et sociales, des personnalités nationales, des autorités régionales et internationales, Ould Cheikh El Ghazwani a su conquérir, avec charme et charisme, l'admiration pour sa personnalité et ses idées, jusqu'à ce que Son Excellence M. Macky Sall Président du Sénégal émit sa célèbre phrase: "La personnalité du Président, Ould Cheikh El Ghazwani est pour moi une découverte."

Les réalisations de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui n'a pas encore terminé sa première année à la magistrature suprême, sont innombrables. Elles s’articulent sur les principaux axes suivants: «relancer une diplomatie sage et équilibrée fondée sur le principe de l’intérêt suprême  de la Mauritanie vis-à-vis de tous».
Le Président Ould Cheikh El Ghazouani s’est attelé très tôt à surmonter toutes les anomalies dans nos relations avec les voisins et pour la première fois de notre histoire, ces relations se sont apaisées avec tous nos voisins immédiats (Algérie, Sénégal, Mali, Maroc), et ce en privilégiant le dialogue et le bon voisinage.

Ceci a été rendu possible par la sagesse de Son Excellence, Monsieur le Président, qui oriente et suit de près le processus d’assainissement de nos relations régionales et internationales. Et dans ce cadre, d’importants résultats ont été accomplis en si peu de temps, de sorte que notre pays est devenu un acteur incontournable et respecté dans toutes les sphères diplomatiques.

 

 

Approche diplomatique efficace

De même, sa présidence en exercice du G5 du Sahel, a constitué un facteur promoteur pour la stabilité dans la sous-région en particulier et en Afrique en général.
La présence effective de la Mauritanie par Son Président et son Peuple est désormais évidente dans tous les forums internationaux importants.
Outre la grande célébration de la visite du Président El Ghazwani en Arabie Saoudite, aux Émirats, au Sénégal et au Mali et le véritable succès de ces visites pour raffermir nos relations avec nos frères arabes et africains, il y a les visites que le Président a effectuées à des grandes puissances telles que la Russie ou la Grande-Bretagne et qui ont favorisé l'amélioration de nos relations avec tous les pôles d’influence au développement international et les plus hautes sphères politiques mondiales.
Toujours dans ce contexte, force est de noter la visite de deux délégations du Congrès américain et du Département d'État américain en février dernier, à l'issue de laquelle le Chef de la Délégation du Congrès Américain qui est le Président de la Commission de Défense au Sénat Américain, le Sénateur Républicain Jim Anowhoff, a déclaré que «le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani, est un véritable partenaire des États-Unis d'Amérique et peut compter sur l'Amérique pour tout ce qui sert l'intérêt des deux pays».

La visite du président français Macron et des chefs d'États du Sahel avec des Hauts responsables internationaux et partenaires au développement, prévue dans quelques jours, le 30 juin, et en cette période cruciale de l'histoire de l’humanité, augure bien de l'efficacité de cette nouvelle approche diplomatique adoptée par le Président.
Au cours de ces quelques mois de passation de services, d'étude et de prise de connaissance indispensable des dossiers et priorités, le Président a restructuré l'État - projets et plans d’action - de manière à bâtir l'État de droit au service du citoyen et "l’Administration Citoyenne" qui fait du citoyen mauritanien, à la fois, le moyen l’objectif.

En cette heureuse occasion, je me félicite moi-même et je félicite le peuple mauritanien, que je considère comme le premier vainqueur pour avoir élu un Président à la hauteur des défis et aspirations.
Enfin, je me joins à l’auguste personnalité nationale et internationale, ancien Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies, Ahmedou Ould Abdallah, qui a demandé qu’on donne à l'Aéroport International de Nouakchott le nom du Président Fondateur, Mokhtar Ould Daddah et ramener l'hymne national au poème du Grand Moudjahid, l’érudit savant et rénovateur, Baba Ould Cheikh Sidiya, avec sa composition originale, du regretté Sidaty Ould Abba, pour ainsi être en symbiose avec notre mémoire collective et se débarrasser de cette triste farce importée.
 

Vive la Mauritanie libre et prospère,

Gloire à notre vaillant peuple.

L’activiste politique,

Moctar Ould Aberrahmane Ould Cheine

Le 22 juin 2020

lecalame.info

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche