. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Atelier de formation de vingt jeunes sur le message et les techniques de communication interpersonnelles

Mardi 2 Octobre 2018 - 19:10

Atelier de formation de vingt jeunes sur le message et les techniques de communication interpersonnelles
Vingt jeunes dont dix filles ont bénéficié, ce mardi 2 octobre, d’un atelier de formation organisé à Riyadh par l’organisation la Réadaptation à Base communautaire (RBC) pour les personnes en situation de handicap sur le message et les techniques de communication interpersonnelles (animateurs et sensibilisateurs).
Au cours de cet atelier, le formateur Mr Djibril Diallo a expliqué de façon explicite aux participants le principal thème de cette formation qui est la protection de l’enfant en situation de handicap. Il a noté au cours de son exposé les principaux problèmes que rencontrent les enfants et les personnes en situation de handicap et il en a cité le manque de pièces d’Etat-civil et l’alphabétisation qui sont les causes du chômage.

Mr Diallo a aussi attiré l’attention des participants sur le message et les techniques de communication qui contribuent de manière position sur les relations entre les différentes personnes.
Le message doit être compréhensif afin qu’il puisse reçu et compris par le récepteur, a-t-il dit. Selon Mr Diallo, celui qui va véhiculer le message (l’émetteur) doit être en mesure de faire passer le message avec un discours compréhensif et simple.

Le formateur a insisté sur les attitudes dans lesquels doit se dérouler la sensibilisation (conversation) et il a cité entre autres : l’atmosphère, la préparation de la personne ciblée, le bon comportement du sensibilisateur, le contenu du message, message adapté, la langue appropriée, le moment propice, la bonne position, laisser le récepteur réagir en cas de besoin….
Il a par la suite fait une présentation sur l’importance du rôle du sensibilisateur dans la société.

Mr Diallo a donné une multitude d’exemples sur les cas qui peuvent être rencontrés dans la vie courante et tout au long de leur activité de sensibilisation.
Au terme de la première journée, les participants ont été répartis en groupe de travail sur la formulation du message, les types de handicap, comment lutter contre la marginalisation d’une personne en situation difficile, ….
Rappelons qu’il s’agit d’un projet sous financement de Save The Children/ONG Action, dans le cadre du projet Appui aux organisations de la société civile pour l’amélioration de leur contribution au système de protection de l’enfant à Nouakchott. Cet atelier est co-financé par l’Union Européenne (UE).

Le coup d’envoi de l’atelier de la formation a été donné par le président de l’ONG RBC, Mr Houssein Beraz en présence d’un nombre de présidents d’ong dont le coordinateur de l'ong Actions, Mr Cheikh Oumar Bouna, et de quelques uns des parents d’enfants en situation de handicap.
A noter que l’atelier dure deux jours et il sera sanctionné par des présentations faites par les groupe de travail.

source tawary.com
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche