. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

​Procès de la décennie d’Aziz : Qui sont les prévenus ?

Mardi 24 Janvier 2023 - 14:01

L’ouverture du  procès de Mohamed Ould Abdel Aziz (chef de l’État de 2008 à 2019) est prévue au 25 janvier prochain.

L’ancien président et ses co-accusés devront répondre de chefs d’inculpation d’enrichissement illicite, blanchiment, recel ……

Petit florilège du box de ce procès qui s’annonce d’ores et déjà historique.

Aux côtés de Ould Abdel Aziz nous aurons, Yahya Ould Hademine – premier ministre d’Aziz de 2014 et à 2018, et auparavant, ministre de l’Équipement et des Transports, Mohamed Salem Béchir premier ministre sous Aziz, ex ministre du Pétrole de l’Energie et des Mines et directeur de la Somelec notamment lors de l’attribution du marché très controversé de Wartsila , Taleb Ould Abdivall, ex-ministre du pétrole, de l’énergie et des mines de Mauritanie et ADG de la Snim dont la présence est surprenante d’autant qu’il aurait toujours eu des rapports difficiles avec l’ancien président et que ses avocats ont pu justifier ses agissements.

A ce trio vient s’ajouter Mohamed Abdellahi Ould Oudaa qui occupa tour à tour les portefeuilles ministériels de l’Hydraulique, d’Équipement et des Transports et le fauteuil d’ADG de la Snim c’est pendant son règne que la fondation de la SNIM dépensa 1 milliards 300 millions dans l’une des résidences privées de Ould Abdel Aziz. , Mohamed Ould Daf  ex-patron de la Zone franche de Nouadhibou directement placée sous la tutelle de la présidence de la République et dont le patrimoine foncier a été particulièrement dilapidé, Mohamed Salem Ould Ahmed dit Merkhi directeur adjoint puis général de la Somelec sous le magistère d’Aziz.

Enfin les  membres du cercle familial de l’ancien président en l’occurrence son beau-fils Mohamed M’sabou, et son cousin germain Mohamed Lemine Bowbatt, auxquels se sont ajoutés le DAF de la Fondation Errahma Mohamed Lemine Alkay  ainsi qu’un notaire et un samsar qui viennent clore la liste des prévenus.

Ces hommes faudra-t-il le rappeler sont soupçonnés d’avoir participé à un enrichissement illicite tout au long du règne d’Aziz.

Mohiédine Ahmed Salek   qui coiffe présentement le groupe éponyme Ahmed Salek Mohamed Lemine (ASML) bénéficiaire de juteux contrats sous la gouvernance de Mohamed Ould Abdel Aziz, Hassena Ely ancien DG de la Somagaz et de Mauritania Airlines International et Moktar Djay qui occupa les postes de ministre de Finances et d’ADG de la Snim quant à eux ont été extirpés à la surprise générale de ce dossier.

A noter que le procès prévu le 25 janvier devrait s’appesantir sur les contrats de la Somelec, le foncier de la Zone franche de Nouadhibou, le dossier des  infrastructures où  la commission a relevé 109 contrats dont 89% ont été passés par entente directe pour un montant total de 430 milliards MRO….

 quotidien de nouakchott
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche