. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Une société privée de sécurité au Centre international des conférences de Nouakchott

Dimanche 16 Avril 2017 - 16:13

Au cours d’une activité organisée par des cadres de l’Assaba, hier, samedi 15 avril, au Centre international des conférences de Nouakchott, des éléments d’une société privée de sécurité sont apparus devant les portes d’entrée du centre en parallèles aux éléments du bataillon de la sécurité présidentielle (BASEP), a-t-on constaté.
 
Les éléments de la société privée de sécurité ont été positionnés à toutes les entrées du palais des congrès. Ils recevaient les invités, s’assuraient de leur identité et de la nature de la carte d’invitation. Ce qui était du rôle des soldats du BASEP.
 
Jusque là, la sécurité du centre international des conférences revenait au bataillon pour la sécurité présidentielle qui est l’un des corps expérimenté et professionnel au sein de l’armée mauritanienne.
 
A ce sujet, des observateurs se demandent en avançant, comment peut-on accepter de confier la sécurité de cet établissement à des agents de sécurité ayant pris la retraite dans l’armée, rongés par l’âge et sans formation en la matière ?
D’aucuns s’interrogent sur la mission des agents de sécurité relevant des sociétés privées devant les banques, les établissements d’une grande importance, les sociétés, les centrales électriques, les représentations… qui méritent une sécurité renforcée et technique.

source Tawary.com
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche