. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Sports

Jeudi 9 Décembre 2021 - 11:57

Coupe arabe : Cruelle défaite des Mourabitounes
 

Cruelle désillusion pour les Mourabitounes qui s’inclinent dans les derniers instants de la partie face aux Émirats. 0 à 1, donc, au débit de Moustapha Diaw et de ses partenaires, dans le temps additionnel du match comptant pour la deuxième journée de la phase de groupe de la Coupe arabe des Nations, disputée vendredi 3 Décembre à Doha. Un but assassin qui élimine quasiment les hommes de Da Rosa qui doit trouver des arguments pour reconstruire ce collectif en fin de cycle. C’est Khalil AlHammadi qui a offert l’avantage aux Émirats Arabes Unis (90+4’). La défense mauritanienne relançait de manière hasardeuse et cela permettait à l’attaquant des EAU de crucifier le gardien mauritanien Serigne M’Backé N’Diaye, resté jusque-là impérial dans ses cages.
 

Face à la Syrie lundi (15h TU), les Mourabitounes devront tout tenter après ces deux défaites, histoire de sauver l’honneur en décrochant une victoire honorifique et sortir ainsi par la grande porte de cette compétition. Ce ne sera pas une mince affaire : la Syrie s’est imposée 2 buts à 1 face à la Tunisie, relançant ainsi les enjeux de cette poule où trois équipes prétendront aux deux tickets en jeu.

 

Mbacké Ndiaye, le destin pris en mains
 

Mbacké Ndiaye a honoré sa première sélection vendredi. Le gardien mauritanien s’est imposé comme l’homme du match contre les EAU.  Le héros du jour a bénéficié d’un petit coup de pouce du destin. Mbacké Ndiaye n’oubliera sans doute pas de sitôt la journée du 3 Décembre 2021. Le gardien mauritanien y a non seulement fêté, à l’âge de 26 ans, sa première sélection en équipe nationale mais s’est également imposé comme le héros du match. Malheureusement pour lui, ses exploits n’ont pas empêché les Mourabitounes de s’incliner pour leur seconde sortie en Coupe arabe de la FIFA, Qatar 2021.
 

Arrivé avec le statut de troisième gardien, Ndiaye a bénéficié d’un concours de circonstances favorables pour se glisser dans le onze de départ. Babacar Diop, le titulaire attitré, s’était en effet blessé dès la 21èmeminute du match contre la Tunisie. Fidèle à la hiérarchie, le sélectionneur avait donc fait entrer Namori Diaw pour le remplacer, laissant Ndiaye sur le banc. Autant dire que celui-ci ne s’attendait pas le moins du monde à débuter le match contre les EAU, comme il l’avoue lui-même : « J’étais dans ma chambre d’hôtel avec Dellah Yaly quand l’entraîneur m’a annoncé que Babacar ne pourrait pas jouer. J’étais évidemment heureux mais aussi très déçu pour Babacar qui est comme un frère pour moi. Grâce aux conseils que j’ai reçus, j’ai pu donner le meilleur de moi-même mais, hélas, ça n’a pas suffi pour obtenir un résultat. »

 

Une performance héroïque
 

La Mauritanie avait concédé cinq buts lors de son premier match et, comme on l’imagine, Ndiaye n’avait aucune envie de répéter l’expérience. Régulièrement sollicité par des attaquants émiratis entreprenants, il s'est rassuré en signant deux arrêts spectaculaires en fin de première mi-temps. Il a tout d’abord repoussé une frappe d’Ali Saleh, avant de s’interposer devant Mohamed Almenhali, permettant ainsi à son équipe de rejoindre les vestiaires sur un score nul et vierge. « Tactiquement, j’ai fait un bon match. Je suis satisfait de mon placement et j’ai le sentiment d’avoir fait tout mon possible pour aider l’équipe », poursuit l’intéressé au micro de FIFA.com. « C’était mon premier match avec l’équipe nationale. Je devais absolument montrer de quoi j’étais capable. En tant que gardien, c’est à moi d’organiser la défense et d’encourager mes partenaires. »
 

La passion du néo-international a sauté aux yeux de tous les spectateurs, notamment à la 69ème minute, lorsqu’Ali Saleh inscrivit un but d’anthologie... annulé par la VAR. En apprenant la décision, Ndiaye est tombé à genoux, visiblement soulagé. « Quand le but a été refusé, j’ai remercié Dieu. Malheureusement, nos adversaires en ont marqué un autre dans les dernières minutes », explique-t-il. « Ce match était comme une finale pour nous. Nous devions gagner ou, au moins, prendre un point. Nous avons eu des occasions, mais nous n’avons pas réussi à marquer », déplore le portier de Nouakchott King’s. 

 

Aller de l'avant
 

Malgré ces deux défaites consécutives et un avenir plus qu’incertain dans le Groupe B, Ndiaye refuse de baisser les bras. Il l’assure, les Mourabitounes aborderont le match de lundi contre la Syrie avec un seul objectif en tête : gagner. « Nous sommes passés à côté de notre sujet contre la Tunisie. C’est une journée à oublier. C’est le jeu. Parfois, rien ne se passe comme on le voudrait. Aujourd'hui, nous pouvons être fiers. Nous avons livré un bon match, nous avons tout donné et nous aurions pu gagner ou, au moins, arracher un nul. Mais nous n’avons pas pu empêcher ce but en fin de match. C’est dommage. Nous allons tout faire pour obtenir un bon résultat lors du troisième et dernier round. Nous le devons au peuple mauritanien. » Quoi qu’il arrive, Ndiaye pourra toujours se consoler en repensant à sa performance exceptionnelle pour ses grands débuts en sélection.

 

 

*******************************************

 

Coupe de la CAF : FC Nouadhibou éliminé  par Coton Sport
 

Clap de fin pour le FC Nouadhibou !En manche retour du tour de cadrage de la Coupe de confédération, le FC Nouadhibou s’est incliné, dans l’après-midi du dimanche 5 Décembre au stade de la Réunification de Douala, face au Coton Sport de Garoua (0-2).Fortement diminués par l’absence de sept cadres en déplacement au Qatar avec les Mourabitounes, les Orange sortent ainsi de la compétition, après le nul blanc à domicile, et ratent l’occasion de joindre  la phase de groupes de la Coupe de la CAF.
 

À la 20ème minute de jeu, Francis Tombi Alemi adressait, suite à une belle combinaison,  un centre bien repris de la tête par Marou Souaïbou pour l’ouverture du score. Mohamed Salahdine Boubacar « Casillas » ne pouvait que constater les dégâts. Dominateurs dans le jeu, les hommes de l’entraîneur Aboubakar Souleymanou obtenaient un penalty cinq minutes plus tard, suite à une faute dans la surface du défenseur des Orange Faïdeli sur Francis Tombi Alemi. C’est encore le capitaine de Coton Sport, Marou Souaïbou qui se chargeait d’exécuter parfaitement la sentence pour le second but des Vert-blanc du Cameroun. Son doublé dans ce match. De retour des vestiaires, le FC Nouadhibou a tout  tenté. Mais, en vain. À la 55ème,  la frappe d’El Hassen Téguédi frôlait les buts de Coton Sport. Puis les « cotonistes » géraient  sans trop de difficultés leur  avantage et s’imposaient logiquement.
 

 

*******************************************

 

Championnat FMSM E. Sports 2020 : Mohamed Sall remporte la compétition

La dernière manche du championnat FMSM (Fédération Mauritanienne de Sports Mécaniques) E. Sports 2020 s’est déroulée le 27 Novembre dernier au siège de la fédération à Nouakchott. La compétition était rehaussée par la présence du directeur des Sports Abdel Kader ould Dahi  et de Baham ould Lekhal, président de la FMSM. C’est Mohamed Sall qui a remporté haut la main le championnat. Ahmed Chachi s’est classé deuxième et Bal Mokhtar pointe au troisième rang.

 

*******************************************

 

Basket ball : Le Centre  « Feu Tatoum Fall » célèbre son anniversaire
 

Le Centre de basket « Feu Tatoum Fall » a organisé, du 26 au 28 Novembre 2021 à  Rosso, un tournoi international. Onze  équipes venant de Nouakchott, Boghé, Rosso, Ndioum et Saint-Louis du Sénégal y prenaient part, dans le cadre des festivités marquant le 61èmeanniversaire de l'indépendance de la Mauritanie. Par la même occasion, le  centre dirigé par la coach madame Khary Fall célébrait le troisième anniversaire de sa fondation. L’événement a servi de prétexte pour rendre un vibrant hommage à monsieur Amadou Moustapha Keïta, dit Tapha, directeur technique national, instructeur FIBA et ambassadeur de l'université des sports de Leipzig (Allemagne).  La FMBB était représentée par une importante délégation conduite par son président  Youssouf Fall qui déclarait : « La FBBRIM a tenu à remercier le comité local de basket-ball et le Centre « Feu Tatoum Fall »  pour la qualité de l'organisation de cet évènement ».

 

*******************************************

 

Coupe arabe : victoire aux forceps des Mourabitoune face à la Syrie

C’est aux forceps que les Mourabitoune ont arraché un succès de prestige face à la Syrie (2-1) et terminent en beauté leur parcours en coupe arabe FIFA2021.
 

Pas de miracle en revanche pour la Mauritanie. Après leurs deux défaites initiales, les Mourabitounes ont pourtant bien réagi en s’imposant sur le fil contre la Syrie (2-1). Mohamed Soueid  ‘’Capi’’ a ouvert le score (50e), mais Albaher a égalisé aussitôt (52e). Finalement, le capitaine de FC Nouadhibou Houmeye Tanjy a permis aux poulains de Didier Gomes Da Rosa  d’arracher la victoire dans le temps additionnel (90e+3). Les Mourabitounes terminent sur une note plus positive avant la CAN après deux défaites. Ce succès  entre dans le cadre de la reconstruction tant souhaitée. Face à la Syrie, le technicien français a remanié son onze son équipe en faisant confiance à des jeunes joueurs dans les différents compartiments du jeu. Enormissime au niveau de l'entrejeu des mourabitounes, le sociétaire de Cluj- Roumanie, Guessouma  Fofana a été désigné homme du match .Tactiquement bien en place, les nouveaux éléments ont  profité pleinement des temps faibles de leurs adversaires pour placer des attaques placées bien construites. Un  réveil tardif mais salvateur.

 

*******************************************

 

Bessam fait ses adieux  

Moulay Ahmed Khalil ‘’Bessam’’ a décidé, lundi 6 décembre, de mettre fin à sa carrière internationale. Le désormais ex attaquant international qui entend continuer sa carrière au sein de son club a envoyé un message d’adieu.

‘’Je félicite l'équipe nationale pour sa victoire méritée dans le match d'aujourd'hui contre la Syrie, et je lui souhaite un avenir meilleur ! En outre, je regrette d'annoncer au public national généreux que la fin de mon parcours avec l'équipe nationale est maintenant arrivée, et je réponds !

J’étais très heureux de ces belles années où j'ai porté le maillot des ‘’Mourabitounes ", et j'ai défendu avec toute ma force et ma volonté les couleurs du drapeau de mon pays avec fierté et honneur, toutes ces années sont passées comme si c’était quelques jours passagers !

Ma retraite internationale n'est pas une rupture ni une défaite, je ne prends jamais le jour de la rampe, mais je réponds à l'appel de ma conscience de toujours m'arrêter là où je ne peux pas offrir quelque chose de nouveau qui me satisfait et qui profite à mon pays ! J’aurais rêvé plus que ça, mais je remercie Dieu et je le remercie pour tout ce que j'ai accompli grâce à lui!

J’ai vécu chaque instant avec mes coéquipiers avec joie et bonheur ; motivé par tout donner à l'équipe ; chaque minute où je portais ces couleurs était une médaille honorable sur ma poitrine.

J’ai vécu avec l'équipe de nombreux moments de victoire, qui resteront immortels dans mon esprit à vie, comme j'ai vécu avec lui les moments de tristesse douloureux qu'il a traversés, et qui étaient plus amères que toutes les peines et douleurs de la vie autre !

Je ne peux pas, en terminant ses derniers mots d'adieu à l'équipe de mon cher pays, ne pas remercier tous ceux qui m'ont aidé un jour dans ce parcours, de près ou de loin, pour atteindre ce que j'ai atteint, et je remercie mon frère et ami le président de la fédération Ahmed Ould Yahya, ainsi que tous ses collaborateurs, mes coéquipiers et tous ceux avec qui j'ai travaillé : entraîneurs et équipes techniques et administratives pendant toute cette période.
 

Je garderai l'amitié et le respect pour tout le monde.

Enfin, je remercie le cher public, un grand merci pour tout l'encouragement et le soutien qu'il m'a apporté, je garde une grande gratitude pour chacun d'eux et je demande à tout le monde de me pardonner pour chaque instant où ils ont senti mon défaut ou mon erreur à l'égard de notre équipe nationale !

Vive la Mauritanie chère et honorable !

Vive l'équipe nationale !

Moulay Ahmed Khalil ′′ Bassam ′′

Doha, le 6 décembre 2021 lecalame.info

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Septembre 2022 - 13:38 Sport

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche