. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ramadan à kiffa : Féddé Dayra au chevet des plus démunis

Dimanche 2 Mai 2021 - 00:40

L’association Féddé Dayra Kiffa a démarré une série d’activités le 15 avril. Au 4ème jour du ramadan, cette organisation de la société civile, créée en 2016 et dirigée par Hawa Gueye s’est employée à collecter des fonds auprès de personnes  de bonne volonté. Objectif : multiplier  des actes de bienfaisances auprès des familles nécessiteuses dans la ville de Kiffa. A indiqué Hawa Gueye qui a rappelé que son organisation œuvre pour le bien-être de la population.

C’est sous un soleil de plomb qu’après avoir collecté les fonds et autres denrées, les membres de Féddé Dayra se lancent dans la distribution des produits de quartier en quartier. “Ayant vécu l’expérience des années précédentes, nous veillons au bon déroulement de l’opération” Explique le SG de l’Association, Monsieur Sall Ousmane

“On ne peut pas être indifférent aux difficultés des concitoyens dépourvus de toute ressource. II serait inhumain en ce mois béni de gaspiller la nourriture pendant que son voisin n’a pas une datte pour rompre le jeûne.” Estime, le coordinateur, Mr.Gaya Diop « L’action de l’association a été saluée par toute la ville et nous recevons des aides aussi bien à kiffa qu’a l’extérieur. » A-t-il poursuivi avant de rajouter : « Nous collectons pratiquement tous le weekend de l’argent et des produits alimentaires .Au terme de ce mois béni nous organiserons une soirée religieuse au cours de laquelle les Imams et les talibés liront le coran. ».L’un des bénéficiaires nous livre son enthousiasme : « Nous remercions infiniment le feddé Dayra pour son action humanitaire. Elle nous a soutenus au moment opportun en nous offrant des produits alimentaires dont nous avons besoin à cet instant. Je ne saurais terminer sans souhaiter longue vie à cette association. Qu’Allah continue de bénir et renforcer le féddé Dayra. » a assuré Salick .

Les membres de l’association Féddé Dayra ont lancé un appel aux  hommes  d’affaires, aux politiques, aux élus locaux et à toutes les personnes de bonne volonté à faire preuve de générosité.

Kiffa est l’une des villes la plus chaudes de la Mauritanie.  Les températures dépassent souvent 46°degrés. Ce qui rend le jeûne difficile dans un espace où la pauvreté est très marquée.

La capitale régionale de l’Assaba souffre d’un manque cruel  d’eau potable et de coupures intempestives

                                                                                                            Boulaye Baby CP/Kiffa

initiativesnews
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche