. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Programme national Takavoul

Samedi 11 Novembre 2017 - 14:00

Le directeur général de Tadamoun supervise le lancement d’un atelier de concertation sur le programme national Takavoul


Programme national Takavoul
 Le directeur général de l’Agence nationale Tadamoun de lutte contre les séquelles de l’esclavage et la pauvreté et pour l’insertion, Me Hamdy Ould Mahjoub a supervisé vendredi à Kiffa le lancement d’un atelier de concertation sur le programme national ’’Takavoul’’ pour les transferts sociaux organisé par l’Agence.

L’atelier, qui dure deux jours, et auquel participe des représentants de l’administration territoriale et des maires des communes ainsi que des délégués des ONGs de la wilaya de l’Assaba, vise la concertation et l’échange de vues sur la mise en œuvre du programme au niveau de la wilaya en plus de la présentation d’exposés sur la manière avec laquelle il convient d’inscrire les familles pour les insérer dans ce programme et le diagnostic de la réalité de la couverture sociale en plus de la présentation globale du programme lui-même.

Le directeur général de l’Agence a, dans un mot pour la circonstance, indiqué que le gouvernement accorde un intérêt particulier à l’amélioration des conditions de vie des populations notamment les plus démunis. Aussi, les pouvoirs publics ont-ils adopté en 2013 une stratégie nationale de protection sociale. Avec un appui financier et technique de la Banque Mondiale, un projet de réseaux d’assistance sociale à travers des transferts de fonds conditionnés au profit des familles les plus pauvres a vu le jour.

Il a ajouté que ce projet repose sur un changement radical de la stratégie gouvernementale car il se fonde sur un réseau de programmes efficients et à objectifs de long terme tendant à protéger les habitants les plus démunis à travers l’investissement dans les ressources humaines, relevant que le projet de réseau d’assistance sociale s’attelle à appuyer deux mécanismes dont le premier et la mise en place d’un registre social permettant à chaque programme de développement de disposer d’un mécanisme transparent ciblant les populations les plus pauvres. Ce registre englobera 150000 familles sur l’ensemble du territoire national.

Le directeur général a précisé que le programme national de transferts sociaux, qui est le deuxième axe exécuté par Tadamoun, repose sur deux composantes dont la première est : les transferts réguliers de fonds à travers lesquels de l’argent est transféré tous les trois mois aux personnes bénéficiaires et la seconde est la promotion sociale à travers la sensibilisation et la mobilisation des bénéficiaires pour changer certains de leurs comportements. Ces deux composantes ont profité à 9909 familles pauvres. Ainsi des montants financiers, autour de 400 millions d’ouguiya, leur ont-ils été distribués. Le programme étendra ses activités pour englober 100000 familles sur toute l’étendue de la Mauritanie.

A son tour, le maire de la commune de Kiffa a souhaité la bienvenue à l’assistance au nom de sa municipalité et remercié l’Agence Tadamoun pour avoir lancé un tel programme social qui reflète l’importance qu’accordent les hautes autorités du pays aux franges vivant dans la précarité.

Le démarrage des travaux s’est déroulée en présence du wali de l’Assaba M. Mohamed El Hacen Ould Mohamed Saad, le hakem de la moughataa de Kiffa et les chefs de services régionaux et sécuritaires de la wilaya.

source AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche