. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Politique : Ouverture de la 2e session ordinaire du CN de l’UFP

Samedi 17 Avril 2021 - 17:56

L’ancienne maison des jeunes abrite depuis ce samedi matin, les travaux de la 2e session ordinaire de l’Union des Forces du Progrès (UFP).

Ouvrant les travaux de cette session de deux jours, le président du parti,  Dr. Mohamed Maouloud, après avoir souhaité bon Ramadan à tous les participants,  a brièvement évoqué les préoccupations du pays et des citoyens. Il s’agit, dira Ould Maouloud, de la pandémie de la COVID et de ses conséquences sanitaires,  économiques et sociales. Le président Maouloud a ensuite évoqué les tentatives de dialogue en cours en vue de trouver des solutions consensuelles à l’ensemble des problèmes que connaît le pays. Le président de l’UFP s’est félicité de la présence massive des militants et sympathisants en dépit des contraintes du Ramadan.
 

Prenant la parole à son tour, le président du Conseil National Mohamed Ould Saleck a décrit le contexte politique national  peu reluisant du pays et de la sous-région. Pour lui, la Mauritanie vit une situation politique et économique  difficile avec une hausse effrénée et que rien ne justifie des prix des denrées  de première nécessité  alors que les citoyens nourrissaient un énorme espoir de voir les pouvoirs publics leur trouver des solutions idoines.
 

Poursuivant son propos, le président du CN a salué les efforts du président de son parti pour trouver, avec l’ensemble des acteurs politiques, des solutions aux problèmes que connaît notre pays. Allusion aux tentatives de dialogue en gestation, parce que « seul un dialogue politique national inclusif est a même de sortir le pays de cette situation », selon lui.
 

Parmi les  préoccupations du moment, figure en bonne place,  le « dossier de la décennie » impliquant l’ancien président de la République et certains de collaborateurs. Sur ce point, il n’a pas manqué d’exprimer la vive  préoccupation de son parti sur le  sort qui pourra être réservé à ce dossier brûlant, car craint-il, des forces hostiles, tapis dans l’ombre,  pourraient exploiter les mouvements de protestations qui se se multiplient au sein de l'opinion. C’est la raison pour laquelle il a appelé  les militants, les militantes, les sympathisants  de l’UFP  et  l’ensemble du peuple mauritanien  à rester vigilants.
 

Pour rappel, l’UFP avait tenu son 4e congrès ordinaire les 28, 29 et 30 aout 2020, sous le thème : « Clarification et Renouveau ». Une session qui avait consacré la  « suspension » de certains de ses membres fondateurs et cadres dirigeants dont la députée Kadiata Malick Diallo et feu Mohamed El Moustapha Bédredine,  lesquels avaient critiqué les résultats du président du parti à la présidentielle de juin  2019.

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche