. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Partenariat : ENABEL/consortium OXFAM : Organisation à Aioun d’une formation sur le Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP)

Mardi 9 Août 2022 - 10:11

Le Conseil Régional du Hodh Elgharbi (CR /HG) vient d’organiser à Aioun, à travers le projet RIMDIR exécuté par le consortium (OXFAM, ODZASAM et ADICOR), une session de formation sur le Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP). Ont bénéficié de cette formation les membres du Cadre Régional de Concertation multi acteurs (CRC), mis en place par le RIMDIR, pour coordonner les interventions, éviter les chevauchements, définir les priorités…. en vue d’accompagner et promouvoir un développement local et harmonieux  dans l’intérêt des populations de la Wilaya.
 

Ce cadre Régional de Concertation multi acteurs, regroupe des représentants des services concernés, des programmes et/ou projets, des élus, des organisations de la société civile.... Et travaille  sous la coordination de la cellule suivi et évaluation du ministère  des affaires  économiques et de la promotion des secteurs productifs.
 

L’organisation de cette formation vise, dans l’immédiat,  le renforcement  des capacités des membres du CRC et, au-delà l’application  des principes de la bonne gouvernance, la consolidation de la démocratie et la transparence à travers une meilleure allocation des ressources selon les priorités partagés et suivant des mécanismes acceptés.

Elle a offert l’opportunité à ses bénéficiaires d’acquérir des connaissances sur  les voies et moyens qui permettent aux citoyens de s’impliquer d’avantage dans le contrôle de la chose publique et obligent les décideurs à rendre compte des affaires dont ils sont mandataires.
 

Ceci a été rendu possible durant la session, grâce à une série de présentation d’exposés détaillés sur : le contexte motivant la formation, les concepts clés du CCAP, les acteurs engagés dans son exercice,  la démarche méthodologique du processus, les types de contrôle et leurs finalités.   

Avec à l’appui un schéma récapitulatif qui met en exergue les différentes étapes en matière de CCAP.
 

Le tout fut couronné par des illustrations sur la démarche méthodologique et la conduite à tenir. A titre d’exemple: l’arrêt des travaux dans une infrastructure scolaire. Dans ce cas explique le formateur, les étapes du processus du CCAP doivent commencer par un point d’entrée (identifier le problème déclencheur du contrôle), ensuite l’obtention de l’information, son analyse et sa diffusion avant la mobilisation des énergies et en fin la négociation du changement. Avec bien sur des finalités et illustrations pour chaque étape.

A l’issue des travaux de la session, les participants ont adressé leurs  vifs remerciements au Conseil Régional du Hodh Elgharbi et  à son partenaire, le projet RIMDIR. Ils ont valorisé  l’importance du CCAP dans la promotion du développement local  soulignant que cette formation répond aux  besoins et aspirations du CRC mutilateurs pour le renforcement des capacités de ses membres.
 

Les participants se sont réjouis aussi de la distribution de documents sur les modules de formation dans les deux versions arabe et française qui a été hautement valorisée par les bénéficiaires. Ainsi la disponibilité de ces supports accessibles par tous a beaucoup aidé dans la compréhension des contenus facilitant les discussions et débats qui ont marqué les travaux de la formation ont-ils rappelé.

 

Moustapha Bechir

Cp Hodhs
lecalame

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche