. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Partage mystérieux et inégal du Fonds de Soutien aux Ongs

Vendredi 18 Décembre 2020 - 22:42

La Commission chargé de l’attribution du soutien annuel réservé aux ongs nationales par le Ministère de la Culture de l’artisanat, et des Relations avec le Parlement s’est réuni vers la mi-octobre 2020 , pour statuer sur la distribution de cette aide .

L’annonce des dépôts des demandes en Mai -Juin, tout comme les travaux des délibérations de la réunion de cette Commission en Octobre ou en Novembre, se sont déroulés dans le plus grand secret.
Les procès verbaux de la réunion, ainsi que la liste définitive des ongs bénéficiaires de soutien n’ont pas été affichés , ni communiqués officiellement.
Une opacité totale a entouré les travaux et les résultats de ladite commission.

En effet, depuis 2019 , un mystère couve sur les modes d’attribution des soutiens ainsi que les critères d’obtention de cette allocation .
Des doutes nombreux persistent sur la non transparence des travaux de la commission, et l’usage de pratiques clientélistes voire discriminatoires ne respectant aucune justice , et aucun droit , ni mérite.
Des ongs d’amis ,de parents sont le plus souvent les seules bénéficiaires de complaisances de ces fonds publics et cela sans aucun mérite.
Certaines associations ou Ongs fantoches, n’ ont ni siège ,ni personnel et ne songent à paraître ou à être activées qu’à la veille des dépôts des dossiers pour bénéficier très facilement des distributions du fameux pactole du fonds d’aide aux Ongs.

IL y a une année, les nouvelles autorités du pays avaient pris
l’engagement ferme, et une volonté politique affichée pour lutter contre les injustices et la gabegie ainsi que de faire respecter les exigences de la transparence dans la gestion des biens publics , et l’égalité de tous devant la loi.
Cette volonté  de l État doit passer nécessairement par
l’adoption d une politique de bonne gouvernance, et une meilleure gestion des ressources au profit de tous les citoyens.

Pourtant, la Délégation de la Culture de la Wilaya Sud de Nouakchott, a de tout temps proposé des ongs modèles à la commission depuis 2017, et cela sans suite. Il est urgent de faire maintenant un audit de
l’état général des Fonds de Soutien Annuel destinés à la Société Civile  , gérés par la Commission du Ministère de la Culture ,de l’Artisanat , et des Relations avec le Parlement pour le soutien annuel aux Ongs….La Direction Générale des Finances et le Secrétariat Général du Ministère sont les principaux responsables de cette situation  mystérieuse non transparente.

Auparavant, avant 2019  ces opérations de soutien étaient très claires et justes.
Il est très urgent que l’Etat fasse un audit de cette allocation, depuis sa création à nos jours, particulièrement, la période 2019 et 2020.
Dorénavant, les ongs bénéficiaires doivent être membres de la commission, et assister à tout le processus.
Des critères objectifs doivent être retenus, et les délibérations doivent être publiées.
Diallo Saidou

Président du Réseau Africain pour le Développement Intégré en Mauritanie(Radim)
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Novembre 2022 - 14:34 Une Association de femmes retraitées voit le jour

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche