. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ouverture à Londres d’un Bureau mauritano-britannique pour les affaires

Mardi 7 Novembre 2017 - 20:12

Le gouvernement mauritanien a fait ouvrir à Londres un Mauritanian British Business Council – MBBC (Bureau mauritano-britannique pour les affaires) destiné à mettre en place une plateforme d’échanges et de promotion des affaires et des investissements en Mauritanie et au Royaume Uni, a-t-on appris de source officielle à Nouakchott.


Dans son mot d’ouverture de ce bureau, mardi à Londres, le ministre mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Mohamed Abdel Vetah, a insisté sur la volonté de son gouvernement de faire du pays une « destination privilégiée et durable pour les investissements, notamment dans les domaines du pétrole, du gaz et des mines ».


Il a rappelé que la Mauritanie a engagé un ensemble de réformes profondes comprenant l’adoption d’un code des investissements moderne et attractif incluant des incitations fiscales et douanières et la mise en place d’un code pétrolier cherchant à construire la base d'un partenariat solide, transparent, durable et attractif avec les investisseurs.


Selon lui, le pays jouit d’un climat de sécurité et de stabilité favorable au développement économique et censé encourager et inciter les investisseurs à développer encore davantage leurs projets en Mauritanie en toute sérénité.


M. Vetah a cité comme exemples du partenariat gagnant/gagnant l’ambitieux projet Grand Totrue/Ahmeyim actuellement bien avancé en partenariat avec les sociétés BP et Kosmos Energy et les projets d’extension des mines, notamment l’industrie d’extraction de l’or.


Il a également évoqué dans ce cadre l’intérêt grandissant des sociétés spécialisées dans le pétrole et le gaz envers la Mauritanie en tant que destination prometteuse et favorable.


Le responsable mauritanien a en outre souligné l’engagement de son pays sur le plan de la bonne gestion et de la transparence vis-à-vis des partenaires et des bénéficiaires de l’exploitation des ressources naturelles.


Dans ce sens, a-t-il dit, « le pays a réalisé de nombreuses avancées dans le cadre de l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) et est désormais certifié conforme aux nouvelles normes ITIE en 2017 ».

 

source MOO/od/APA

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche