. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ould Diay::Début d'une Nouvelle ère d'interaction avec la politique

Lundi 5 Mars 2018 - 10:55

Le Ministre de l'Economie et des Finances Moctar Ould Diay a annoncé le début d’une « Nouvelle ère d’interaction avec la politique  et les affaires publiques, marquée par plus de clarté, de distinction, d’approfondissement et de maturité ».
 
Ould Diay a indiqué dans un tweet posté sur sa page facebook, que ceux, qu’il a appelé les « convaincus »,  de cette ère, «prennent en considération et bâtissent, sur  les tentatives et les expériences antérieures»
 
 
 
Ci-après l’intégralité du tweet publié par le ministre, à la fin des journées de concertations de l’Union Pour la République (UPR), le parti au pouvoir:
 
 
 
 « Les idées étaient claires, pour ce qui concerne les grandes et épineuses problématiques, dont le concept politique auquel nous aspirons, la relation entre le parti et l'État, le renouvellement de la classe politique, les rapports entre les élites et la base.
 
 
 
De neuf heures à neuf heures ….
 
J'ai eu l'honneur hier de participer à l'atelier de redynamisation des instances du parti de l’Union Pour la République, organisé à l’hôtel Azalai, qui fait partie de cinq ateliers lancés le même jour.
 
La présence était grande et variée : des ministres, des parlementaires actuels et anciens, d’illustres personnalités politiques et de grands intellectuels.
 
 
 
Des élites jeunes et engagées dont certaines n’ont pas adhéré jusqu’à présent au parti et d’autres assistent pour la première fois de leur vie à une réunion politique, étaient également présentes à ces concertations.
 
 
 
On ne peut se tromper sur la grande affluence et la sincérité de l’engagement et de la participation dans ces débats. Plus de 500 participants sont restés sur place plus de 12 heures de temps sans interruption, de 9h à 21h, dont 200 ont pris la parole, dans une atmosphère marquée par des débats francs, hardis et parfois aigus.
 
 
 
Outre les importantes recommandations dégagées par la commission, afin de redynamiser les instances du parti de l'Union Pour la République, j’ai retenu, pour ce qui me concerne, une conclusion, selon laquelle une Nouvelle ère d’interaction avec la politique  et les affaires publiques, marquée par plus de clarté, de distinction, d’approfondissement et de maturité pointe à l’horizon.  
 
Une ère où les convaincus semblent prendre en considération et bâtissent, sur  les tentatives et les expériences antérieures.
 
Les idées étaient claires, pour ce qui concerne les grandes et épineuses problématiques, dont le concept politique auquel nous aspirons, la relation entre le parti et l'État, le renouvellement de la classe politique, les rapports entre les élites et la base.
 
Je suis sorti satisfait, optimiste et assuré que, la poursuite des jeunes et intellectuelles élites de ce mouvement, ainsi que sa vulgarisation et son encadrement par les hommes politiques d’expérience convaincus de son importance, nous parviendrons en un peu de temps, à trouver une solution au plus gros problème, ayant entravé et paralysé le développement de notre pays, à savoir l'utilisation des partis et la politique en général, comme un outil indispensable à la gestion, au développement et à la défense du pays, dans l’intérêt de tous ses fils, après avoir été ; sans toutefois généraliser ; une pioche destructrice de ses valeurs et de son unité, un moyen de pillage systématique de ses ressources et un vecteur direct de la marginalisation et de la démoralisation des préoccupations de ses élites et de ses jeunes.
 
J’appelle tous les jeunes et toutes les forces vives, à l’intérieur et à l’extérieur, persuadés de la Mauritanie et de la Mauritanie toute seule, à ne pas faire rater à leur pays cette rare opportunité.
 
Participez avec dynamisme et efficacité à ce mouvement, militez, proposez, adhérez et briguez, et une fois investis de responsabilité, donnez l’exemple.
 
C’est grâce à cela seulement que les choses changeront et à tous les niveaux. C’est grâce à cela seulement également que nous aurions compris et répondu à l'appel fait hier au palais des Congrès, par Son Excellence le Président de la République
 
Enfin, je remercie mes frères membres de la commission pour le travail exceptionnel qu’ils ont réalisé afin d’assurer l’organisation de ces journées de concertation ainsi que pour l'esprit de sacrifice manifesté et l’atmosphère confortable dans laquelle s’étaient déroulés, avec une parfaite organisation, nos travaux.
 
 
 
Bonne journée

source futureafrique.net
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche