. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ould Bouhoubeini : « Les déclarations d’Ould Hademine et d’Ould Maham sont dangereuses et condamnables »

Jeudi 25 Mai 2017 - 17:50

Ould Bouhoubeini : « Les déclarations d’Ould Hademine et d’Ould Maham sont dangereuses et condamnables »
En réaction à des informations relayées par plusieurs journaux et sites d’information, l’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats de Mauritanie, Ahmed Salem Ould Bouhoubeini a déclaré : « J’ai lu dans certains organes de la presse nationale que le premier ministre, Yahya Ould Hademine et le président de l’Union Pour la République, Sidi Mohamed Ould Maham ont déclaré à diverses occasions que le pouvoir actuel ne quittera pas les affaires après la fin de son mandat constitutionnel qui se termine en 2019. Les deux responsables persistent ainsi dans leur campagne en faveur des amendements constitutionnels en usant des voies et moyens en disant à qui veut les écouter que le pouvoir restera encore plusieurs autres mandats. Cela constitue une tentative d’influencer les choix des citoyens afin de parachever le coup d’état constitutionnel programmé. Ould Hademine et Ould Maham doivent savoir que le peule mauritanien est devenu mature au point qu’il n’est plus possible de l’abuser.

La manipulation de l’opinion publique à travers la pression et l’intéressement sont des choses révolues. Ils doivent s’en assurer avant que l’histoire ne se charge de leur démontrer que c’est le peuple qui décide aujourd’hui de qui doit le diriger sans qu’aucune décision ou agenda ne lui soit imposés. Le peuple est devenu majeur et averti. Il tient à tous ses droits de vivre une démocratie saine que n’émaille ni transgression ni fraude. Il tient plus qu’à n’importe quel autre moment à la liberté de ses choix.

Ould Hademine et Ould Maham doivent se résoudre que le peuple est assuré que l’année 2019 constituera un tournant dans l’histoire du pays qui va rompre à jamais avec les époques de dictature. L’anarchie ne serait plus acceptable. Ni une ou deux personnes ne décideront plus de son sort. Aucune tutelle ne sera plus permise ni acceptée. Alors le 3ème mandat, le Khalifat ou l’héritage du pouvoir ne sont plus d’actualité puisqu’ils ne sont ni plus ni moins qu’un mépris du peuple et de ses lois. Ces deux Messieurs doivent cesser cette tentative de vouloir égarer l’opinion nationale, tout comme ils doivent présenter les excuses au peuple mauritanien ».

source lecalame.info
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche