. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Migration : L’AMDH forme à Sélibaby sur les droits des migrants et droits du travail

Lundi 5 Mars 2018 - 10:49

Dans le cadre du Projet : Migration et Développement (MIDRIM) mis en œuvre par un consortium d’ONG les locaux de la maison du Guidimakha ont servi de cadre aux travaux d’un atelier de formation sur les droits des migrants et droits du travail. Ce samedi, 3 mars 2018 don a eu lieu à Sélibaby, la capitale du Guidimakha l’ouverture d’un atelier de formation sur les droits des migrants et droits du travail. Atelier organisé par l’AMDH en partenariat avec le GRDR, la CGTM et ALIANZO por la Solidaridad.

Cet atelier de deux jours qui s’inscrivant dans le cadre de la formation des communautés étrangères vivant en Mauritanie vient aussi en appui aux associations des migrants et des OSC afin de les outiller sur les instruments nationaux et conventions internationales de protection des droits des migrants. S’appuyant sur l’article 21 de la constitution mauritanienne de 1991, des lois, des décrets et d’ordonnances Mr Amadou Bocar Ba, le coordinateur régional de l’AMDH au Guidimakha assurant la formation a fourni d’amples explications sur la protection des migrants.

Parlant de ces derniers et des conventions ratifiées par la Mauritanie, il a souligné que les migrants sont protégés contre les différentes formes d’exploitation, de traite de personnes ou autres pratiques inhumaines. la convention de Genèvre de 1952 et ses protocoles additionnels, la convention de l’OIT et la ratification par la Mauritanie des conventions internationales l’engagent à respecter les droits socio économiques, politiques, civils et culturels des migrants et des travailleurs migrants sur son sol.

Au coordinateur de l’AMDH de préciser aussi que cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité 6 qui vise la formation des agents consulaires aux droits des migrants. S’exprimant également au nom de la CGTM, il a permis aux participant à l’atelier d’échanger et d’acquérir des notions sur des mots clefs que sont la migration, la traite des personnes et le trafic illicite des migrants, les droits socio économiques et culturels, la législation nationale et conventions bilatérales et internationales sur la migration, l’appui à l’organisation et la structuration des migrants.

Abordant la question du droit de la migration et celui du travail, le formateur a mis l’accent sur les aspects spécifiques relatifs aux migrants .Et d’insister sur les conditions d’entrée, de séjour, la procédure d’obtention de permis de travail pour les étrangers, le transfert financiers des migrants, l’assistance juridique en matière de conflit de travail.

A l’entame des travaux de cet atelier d’échange organisé au profit des communautés étrangères vivant au Guidimakha et des OSC, le point focal de la migration et développement au niveau de la cellule du GRDR dans cette région frontalière avec le Mali et le Sénégal a souligné l’importance d’une telle rencontre avant de remercier l’AMDH pour son engagement pour défendre les droits des migrants. Les représentants des maliens, sénégalais, Ghanéens, des Gambiens, des ressortissants du Niger, du Nigeria vivant au Guidimakha se disent satisfaits de l’organisation d’une telle rencontre avant de demander l’organisation d’autres ateliers de formation. Et de dire en fin qu’ils manquent de mots pour remercier l’AMDH qui est omniprésente pour les appuyer.

source essirage.net

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche