. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : l’armée qualifie d’incident regrettable la mort d’un pêcheur sénégalais

Mercredi 31 Janvier 2018 - 21:50

L'armée mauritanienne a qualifié « d’incident regrettable » la mort d’un pêcheur sénégalais victime de tirs des gardes côtes mauritaniens que la barque sénégalaise avait provoqué. 
 
Dans un communiqué distribué mardi, l’état major général des armées a dit que l’incident était intervenu lors d’une mission de contrôle effectuée par des gardes côtes samedi 27 janvier près de N’Diago  dans la zone 16°06 nord et 16°35 ouest. 
 
Au cours de cette mission la patrouille a croisé une barque sénégalaise qui pêchait illégalement dans la zone. 
 
Le communiqué, qui constitue la première réaction officielle mauritanienne, ajoute que la barque, au lieu de se conformer aux ordres qui lui ont été donnés de s’arrêter, a tenté d’accrocher l’embarcation des gardes côtes dans le dessein d’affecter sa structure. 
 
« Face à cette dangereuse situation, ajoute le communiqué, et pour obliger la barque à s’arrêter, la patrouille a été contraint de tirer en direction du moteur de l’embarcation pour découvrir par la suite qu’un blessé parmi les 9 personnes à bord avait perdu la vie quelques instants après. » 
 
L’armée mauritanienne ajoute par ailleurs « que n’eut été l’entêtement de l’équipage de l’embarcation, cet incident regrettable qui a coûté la vie à une personne n’aurait pas eu lieu. » 
 
L’armée a rappelé les opérations effectuées en 2017, plus de 62 au total, qui ont permis d’intercepter 108 embarcations et 930 pêcheurs sans dégâts ni mort d’hommes. 
 
Le communiqué de l’état major général des armées rappelle enfin que l’exploitation des ressources halieutiques est soumise à des lois et des règles que les unités de la marine et les gardes côtes sont chargés d’appliquer en utilisant pour cela tous les moyens dont ils disposent. 
 
La mort du pêcheur sénégalais avait été à l’origine de manifestations de colère dans la ville de Saint Louis au cours desquelles des commerces mauritaniens ont été saccagés. 
 
Les présidents mauritanien et sénégalais, Mohamed O. Abdel Aziz et Macky Sall ont évoqué le sujet lors d’un entretien en marge du sommet de l’UA à Addis Abéba. 
 
Le chef de l’état sénégalais avait déclaré mardi que les gouvernements des deux pays œuvraient à dépasser cet incident et à prendre des mesures communes pour empêcher qu’il ne se renouvelle, appelant les pêcheurs sénégalais à respecter la souveraineté mauritanienne. 
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche