. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie D’Abord initie l’approche par quartier comme mode opératoire de sensibilisation de proximité

Samedi 5 Novembre 2022 - 18:31

Mauritanie D’Abord initie l’approche par quartier comme mode opératoire de sensibilisation de proximité
L’idée a plu aux autorités communales, mais aussi au président du Conseil Régional de Kiffa. En effet, le mouvement associatif « Mauritanie D’Abord » a expérimenté le 30 octobre 2022 à Sagatar, quartier excentrique de Kiffa, Wilaya de l’Assaba, l’approche par quartier pour une sensibilisation de proximité de masses.

Cette expérience a suscité l’engouement des responsables scolaires de Sagatar, le temps d’une communion en mémoire du premier fondateur de la Fédération des parents d’élèves, le défunt Mohamed Vall Ould Lemrabott, une figure emblématique de la politique locale dont le souvenir reste encore vivace.

La campagne de sensibilisation par quartier, l’initiative « La Mauritanie D’Abord » l’a menée de Walata à Kiffa, en passant par Néma et Aïoun. Il s’agit tout simplement pour ce mouvement citoyen dirigé par Sidhe Mint Yenge, de rétablir le rôle des chefs de quartier et de leur comité, censés être l’institution sociale la plus proche des population, celle qui connaît individu par individu les habitants du quartier, les nantis, les pauvres, les jeunes au chômage ainsi que leurs besoins.

Au total, 26 quartiers existent à Kiffa et la campagne par quartier initié par « La Mauritanie D’Abord » a pour objectif une connaissance plus pointue des questions sociales, connaître les besoins en formation des femmes, des filles et des jeunes, recenser les enfants malnutris et fournir aux parents des informations sur les centres nutritionnels, recenser les besoins urbains des quartiers en espaces verts, en établissement scolaires, en espaces publics, en crèche, renseigner les autorités sur les franges défavorisées à accompagner, en évitant que les riches ne prennent le pain à la bouche des pauvres.

Ainsi, les femmes du quartier peuvent être organisées en coopératives pour la confection des habits scolaires, dans la boucherie et la cuisine dans les cantines scolaires. La priorité dans l’emploi doit être ainsi accordée aux jeunes et aux femmes du quartier.

Bref, il s’agit d’impliquer les jeunes et les femmes dans l’économie des quartiers, faciliter le travail des acteurs désirant intervenir, comme les partenaires au développement et les organisations internationales.

L’idée selon « La Mauritanie D’Abord » est d’introduire une sorte de décentralisation micro à la hauteur des quartiers.

Cheikh Aïdara
lauthentique.info
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Novembre 2022 - 14:34 Une Association de femmes retraitées voit le jour

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche