. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mabingué Ngom, entre séances de travail et bain de jouvence à Nouakchott

Mardi 6 Novembre 2018 - 17:58

Que cela soit avec le ministre de la Santé ou celui de l’Economie et des Finances, ou au cours de sa visite à l’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP) de Nouakchott et sa rencontre avec les jeunes champions en SR/PF, le court séjour en Mauritanie, le 2 novembre 2018, du Directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WCARO), Mabingue Ngom, a été intense en activités. Au centre, satisfécits pour les efforts accomplis par la Mauritanie dans la capture du dividende démographique, mais aussi promesses d’appuis et de soutiens pour accélérer le processus.
 

Opérationnaliser le dividende démographique

«Je suis venu rendre une visite de courtoisie au Ministre de la Santé de Mauritanie pour faire le point sur l’état du partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) » a déclaré d’emblée Mabingue Ngomdès sa sortie d’audience avec le Pr. Kane Boubacar. Il a déclaré avoir félicité le ministre pour le travail accompli par son département ainsi que les progrès réalisés par la Mauritanie dans l’accélération de la planification familiale, soulignant que le pays a réalisé un bond de 5 points en quelques années. Mabingue Ngom a renouvelé la disponibilité de son institution à continuer à accompagner la Mauritanie dans sa marche vers la prospérité, évoquant la question de l’opérationnalisation du dividende démographique et la nécessité de poursuivre les efforts pour une meilleure intégration des services de santé.

 

Partager l’expérience mauritanienne

C’est le même satisfecit que le Directeur régional de l’UNFPA exprimera quelques heures plus tard dans le bureau du Ministre de l’Economie et des Finances, Moctar Ould Diay, considéré comme le champion du dividende démographiqueMabingue Ngom dira en effet tout son plaisir de «rencontrer un Ministre de l’Economie et des Finances qui est convaincu que la question de la capture du dividende démographique est une voie qui permet la marche du continent vers la prospérité ». C’est à ce titre, dira-t-il en substance, qu’il a encouragé le ministre Ould Diay «à partager son expérience avec les autres pays », soulignant qu’il aimerait voir l’excellent travail qu’il est en train de mener être dupliqué dans la sous-région.  Mabingue Ngom a mis en exergue le «rôle de leader de la Mauritanie au sein du projet SWEDD», saluant au passage l’excellente coopération qui lie le pays et l’UNFPA.

Eriger une école de référence régionale

 

Mabingue Ngom qui était accompagné dans sa tournée par le Représentant résident, Saidou Kaboré et son staff, s’est rendu par la suite à l’Ecole nationale de Santé Publique (ENSP) de Nouakchott. Il a visité les locaux de l’école en compagnie de la directrice et du Secrétaire général du Ministère de la Santé. Il a arpenté les salles d’exercice pratique où les futurs infirmiers et sages-femmes mauritaniens sont formés, puis a écouté les explications des responsables qui lui ont étalé les avancées réalisées en termes d’infrastructures et d’équipement, mais aussi les insuffisances et les besoins.

«Vous avez la chance d’avoir des bureaux régionaux à côté, il suffit juste de voir comment vous pouvez en tirer profit et obtenir des ressources additionnelles de qualité pour votre école » a a suggéré le Directeur régional. Selon lui, l’UNFPA peut soutenir l’ENSP de Nouakchott «dans l’identification et la facilitation pour trouver des partenariats avec des institutions solides et crédibles ». Il a aussi proposé des initiatives novatrices, comme l’organisation d’ateliers régionaux, soulignant que l’ENSP «ne doit pas faire comme les autres écoles de santé, mais essayer d’innover pour se faire un nom et attirer des financements additionnels, à travers par exemple le mentorat et le concours du projet SWEDD».

Bain de jouvence

Connu pour son intérêt particulier pour la jeunesse africaine, à travers son initiative «Young People First» et son slogan fétiche «Pas un pas sans les jeunes », Mabingue Ngom a tenu particulièrement à rencontrer les jeunes champions mauritaniens en SR/PF. C’était en marge d’une visite au centre de santé maternelle de l’Association mauritanienne pour la planification familiale (AMPF) à Dar-Naïm, dans la périphérie de Nouakchott. Il a été accueilli par la présidente de l’ONG, membre de l’IPPF, Marième Mint Ahmed Aïcha, ancienne ministre, qui lui a fait visiter les différentes ailes de l’établissement.
 

La rencontre du Directeur régional avec les jeunes a tourné autour du dividende démographique, la planification familiale, le danger de la fécondité non contrôlée et ses répercussions sur les finances publiques, sur la paix et la stabilité sociale, la migration, la scolarisation des filles, l’autonomisation des femmes, le mariage des enfants, l’emploi, etc. Un débat fructueux aux termes duquel il a répondu aux préoccupations exprimées par sa jeune assistance. La rencontre s’est achevée par un cocktail et une photo de famille.

Cheikh Aïdara

source aidara.mondoblog.org

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche