. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le sénat décide de boycotter le gouvernement et d’ouvrir le dossier de la CENI

Jeudi 22 Juin 2017 - 00:09

La commission de suivie du sénat a annoncé sa détermination à ouvrir une enquête à propos de l’utilisation par la commission électorale nationale indépendante (CENI) d’un montant de deux milliards d’ouguiyas malgré la fin de son mandat et l’impossibilité de le renouveler, d’autant que le processus électoral relatif aux amendements constitutionnels est nul constitutionnellement et injustifié politiquement. 

Les sénateurs ont par ailleurs décidé de boycotter le gouvernement pour tout le travail législatif, tant que le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Sidi O. Salem, n’aura pas été sanctionné pour outrage aux législateurs mauritaniens représentés par les sénateurs. 

La commission du sénat a par ailleurs demandé, dans un communiqué adressé à la gendarmerie, le respect de la décision prise par la chambre d’abandonner  toute poursuite contre le sénateur Mohamed O Gadda et de lui restituer ses effets confisqués y compris son véhicule et ses téléphones. 

Le communiqué ajoute par ailleurs que le sénat va entamer une procédure de recours auprès du conseil constitutionnel pour la nullité de la loi référendaire avant la fin de la présente session. 

Pour palier à une faille juridique, le sénat a annoncé qu’il avalisera le règlement organisant le referendum et le transmettra à l’assemblée nationale avant la fin de l’actuelle session parlementaire. 
  
source saharamedias.net
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...