. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le Président de la République affirme dans un important meeting populaire à Kiffa que les deux bandeaux rouges proposés dans le drapeau symbolisent la reconnaissance à tous nos martyrs y compris ceux de Lemgheity, Tourine et El Ghalawiya

Mercredi 26 Juillet 2017 - 16:09

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a présidé, mercredi matin, à Kiffa, capitale de la wilaya de l'Assaba, un important meeting populaire auquel ont participé les différentes moughataas de la wilayas et leurs sensibilités politiques, sociales et professionnelles.

Dans un important discours qu'il a prononcé à cette occasion, le Président de la République a tout d'abord remercié les populations de l'Assaba pour leur présence massive, se disant heureux de se trouver en leur sein et les félicitant de la fidélité constante à leurs engagements depuis 2009 lorsqu'elles ont voté pour son élection à la présidence de la République alors même qu'elles ne le connaissaient pas, le chargeant ainsi de la mission d'assurer la sécurité et la stabilité du pays ainsi que de la responsabilité d'oeuvrer pour le développement économique de la Mauritanie et pour rendre disponibles tous les services dans tous les domaines.

Aujourd'hui où le pays a franchi d'importantes étapes dans ce sens, a-t-il souligné, "vous accompagnerez certainement cette marche en votant en faveur du renforcement des acquis et de la poursuite des réalisations et pour amener le pays à bon port".

Le Président de la République a précisé que les amendements constitutionnels présentés au référendum le 5 août prochain sont issus d'un dialogue politique inclusif entre la majorité politique et un large spectre de partis de l'opposition, de syndicats et d' organisations de la société civile.

Il a ajouté que ces amendements comportent deux parties, l'une portant sur le drapeau national qui est le symbole de la souveraineté nationale et exprime l'histoire de la Mauritanie en incitant ses populations à défendre cette dernière, à l'intérieur et à l'extérieur, soulignant qu'il a été proposé, dans ce sens d'ajouter deux bandeau de couleur rouge au drapeau pour renforcer la signification des couleurs du drapeau national et expliciter les sens que symbolise ce drapeau qui est seulement, dans sa forme actuelle, une simulation du drapeau d'un pays étranger a-t-il dit. Nous n'avons trouvé, ni auprès de la génération qui a fondé l'Etat ni auprès des celles qui l'ont suivie, aucune autre signification pour le choix du drapeau sous sa forme actuelle.

Le Chef de l'Etat a noté que les deux bandeaux rouges proposés symbolisent les sacrifices de nos glorieux martyrs, y compris ceux tombés sur le champ d'honneur à Lemgheiti, Tourine, Ghalawiya et dans touts les autres endroits alors qu'ils défendaient notre chère patrie.

Il a affirmé qu'en rappelant l'esprit de sacrifice, nous insufflons dans chaque citoyen l'esprit de sacrifice en faveur de la patrie, précisant que ceux qui s'opposeront au changement du drapeau national sont les opposants qui manifestent dans l'intérêt d'un pays étranger et pour imposer des agendas extérieurs.

Le Président de la République a noté que la deuxième partie des amendements constitutionnels, porte sur les institutions constitutionnelles comme la suppression du Sénat, étant donné que cette chambre n'a pas de rendement et qu'elle constitue un frein pour les lois et occasionne une lenteur des procédures, ce qui pourrait conduire, dans certains cas, à une perte de temps pour un Etat qui veut accélérer le développement et asseoir les bases d'un développement équilibré.

Le Chef de l'Etat a affirmé que le référendum constitutionnel, quel que soit son coût, celui-ci sera toujours moindre par rapport aux ressources du pays utilisées dans la gestion de cette chambre qui a fait supporter au pays depuis sa création 16 milliards d'ouguiyas versés par les ressources du peuple pour entraver les projets et les lois.

Il a précisé que le système de la chambre unique est moins coûteux et plus pratique et contribuera à accélérer le rythme de l'action du gouvernement dans l'intérêt des objectifs du développement, soulignant qu'à la place du Sénat, seront créés des conseils régionaux moins coûteux et plus présents auprès des des populations, aptes à diagnostiquer les problèmes de ces dernières et à leur apporter les solutions appropriées, cela en plus du fait qu'ils contribueront à alléger

la pression sur la capitale, à fixer les populations dans leurs terroirs, à créer un dynamisme dans les wilayas du pays, à lutter contre l'arbitraire et la marginalisation, car les populations se sentiront réellement représentées, à travers ces conseils, dans la gestion publique. Une telle mesure, a-t-il en outre dit, aura des effets bénéfiques sur les populations à travers la distribution équitable des ressources, le renforcement de la décentralisation et le rapprochement des services de santé et d'enseignement des citoyens.

Le Président de la République a noté que les conseils régionaux contribueront aussi à permettre aux populations de la ville de Nouakchott d'accéder, de façon meilleure, aux services de base.


Le Président de la République a ensuite abordé les amendements constitutionnels proposés en ce qui concerne le regroupement du conseil de la fetwa et des recours gracieux, la médiation de la République et le haut conseil islamique dans une même institution, dans le but de rationaliser les dépenses et d'assurer une orientation vers des domaines sociaux plus prioritaires et le rattachement de la dimension environnement au conseil économique et social.

Il s'est dit convaincu que les populations de la wilaya de l'Assaba voteront à 100% en faveur de ces amendements pour la défense de l'unité nationale menacée par certains criminels et hommes politiques ratés qui veulent entraîner la Mauritanie vers la destruction et à l'anarchie.

Il a ajouté que voter par oui veut dire voter pour la sécurité, la stabilité, l'unité nationale, une économie prospère et la disponibilisation des services, soulignant que le bilan des huit dernières années sera présenté dans le grand meeting de Nouakchott, le 3 août prochain.

Le Président de la République a renouvelé son appel à voter massivement pour préserver les acquis, mettant en garde les citoyens contre les mensonges propagés par les missions de l'opposition extrémistes à l'intérieur du pays et relatifs à un changement de l'état civil, au pillage des richesses d' une certaine frange de la population, si le oui l'emporterait, selon les prétentions de ces missions.

Il a ajouté que la réussite de ces amendements est une responsabilité de chaque citoyen veillant sur l'intérêt du pays et le parachèvement de sa marche de développement.

Le Chef de l'Etat a indiqué que la présence en grands nombres des populations à ce meeting prouve que les citoyens dans cette wilaya sont désormais conscients des importantes réalisations accomplies au cours des dernières années en Mauritanie en général et dans la wilaya de l'Assaba en particulier, notamment dans les domaines des routes, de l'électricité, de l'eau, de l'enseignement, de la santé, de l'agriculture, de l'élevage, de l'urbanisme et dans d'autres domaines.

Le Président de la République a appelé les populations de l'Assaba à affluer massivement vers les bureaux de vote le 5 août prochain et à voter 100% en faveur des amendements constitutionnels sans exclusion dans le but de préserver les acquis et de hisser le pays à de nouveaux horizons de prospérité et de sécurité.

Auparavant le maire de la commune de Kiffa, M. Mohamed Lemine Ould Sid Brahim avait prononcé un mot, au nom des populations, dans lequel il a souhaité la bienvenue au Président de la République, soulignant que les amendements constitutionnels proposés au référendum du 5 août prochain sont un prolongement indispensable pour la marche des grandes réformes et des importantes réalisations accomplies sous la direction du Président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a enfin dit: "Nous, à Kiffa et dans la wilaya de l'Assaba, sommes fiers de toutes les réalisations accomplies chez-nous dans tous les domaines et nous nous levons aujourd'hui comme un seul homme pour appuyer les orientations du Président de la République et pour lui renouveler notre attachement".

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...