. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La ministre de l’Action sociale représente la première Dame à la 9ème assemblée générale de la mission africaine de paix des premières Dames

Lundi 22 Novembre 2021 - 22:24

La ministre de l’Action sociale, de l’Enfance et de la famille, Mme Naha Haroun Cheikh Sidiya, a représenté, lundi à Abuja, la première Dame, Dr. Mariem Fadel Dah, aux travaux de la 9e assemblée générale de la mission africaine de paix des premières Dames.

A cette occasion, la ministre a prononcé un discours de la première Dame devant le président de la République fédérale du Nigéria, Monsieur Muhammadu Buhari.

Le discours souligne l’appréciation et le soutien de la Mauritanie de cette noble mission, dont l’Afrique en a besoin pour vulgariser la culture de la paix, et faire rayonner les valeurs de l’entente, de la fraternité et de la cohésion.

Voici le texte intégral discours:

« Dr. Aisha Buhari, première Dame de la République fédérale sœur du Nigéria ;

Mesdames les premières Dames ici présentes ;

Mesdames et Messieurs ;

Honorables invités ;

Permettez-moi de vous exprimer ma grande fierté de s’exprimer devant la 9ème assemblée générale de la mission africaine de paix des premières Dames, au nom de la première Dame, empêchée par des circonstances majeures.

D’emblée, je tiens à réitérer le soutien et l’appréciation de la Mauritanie de cette noble mission, dont l’Afrique en a besoin pour vulgariser la culture de la paix, et faire rayonner les valeurs de l’entente, de la fraternité et de la cohésion.

La paix à laquelle nous appelons ne doit pas rester liée aux guerres et conflits armés, par contre, il s’agit d’une culture et d’un comportement que nous devons enraciner dans nos sociétés, et cela, de mon point de vue, commence par une solide éducation sociale, et se poursuit par la diffusion des valeurs de solidarité nationale et d’entraide sociale.

Au sein de cette tendance, apparait évident le grand rôle joué par les femmes, en général, et les femmes leaders, en particulier, afin de développer une culture de paix et de rejeter l'extrémisme et la dérive.

Mesdames les premières Dames ;

Chers invités ;

Nous attelons en Mauritanie à accroitre la prise de conscience dans les milieux féminins, et la supervision des activités et initiatives féminines, surtout celles qui ont un caractère social de manière générale, en plus de la mobilisation du soutien et du plaidoyer pour une société fondée sur les valeurs de l’équité, de la justice et de l’égalité.

Tout dernièrement, j’ai supervisé une campagne nationale destinée à encourager la femme mauritanienne à accéder aux fonctions de la justice, de la sécurité et de la défense ; campagne qui vise également la correction de certains préjugés et à briser certains stéréotypes qui définissent les rôles des femmes dans des modèles rigides.

J'ai, également, l'honneur de vous rappeler que notre pays, la Mauritanie, a ratifié toutes les conventions et chartes internationales relatives aux femmes basées sur nos valeurs et principes religieux, et nous avons ratifié les résolutions pertinentes des Nations Unies et de l'Union africaine telles que : Résolutions 1325 et 1889 émis par le Conseil de sécurité et la résolution 229 de l'Union africaine. Toutes ces décisions confirment les rôles importants que les femmes jouent dans la paix et la sécurité.

Nous œuvrons pour intégrer l’approche genre dans les politiques et programmes gouvernementaux, pour mieux faire participer la femme, et prendre en compte ses multiples besoins de la femme et ceux des ménages.

Le gouvernement met actuellement en œuvre un programme de développement multidimensionnel visant à impliquer les femmes rurales dans les villages frontaliers dans la diffusion de la paix et de la sécurité et le renforcement de l'esprit de citoyenneté.

Mesdames les premières Dames ;

Chers invités ;

Notre grand espoir est que la 9ème Assemblée Générale de la mission des Premières Dames d'Afrique pour la paix constituera une occasion d'élever les performances de cette importante instance et de contribuer efficacement à inculquer les valeurs de paix et de sécurité dans le continent africain.

Nous affirmons, également, notre bénédiction pour l'idée d'établir le siège permanent du Forum de la mission des premières dames africaines pour la paix, qui contribuerait au développement des femmes et des enfants en Afrique, et je déclare mon soutien à la nomination de ma sœur, Dr Aisha Muhammadu Buhari, Première Dame de la République sœur du Nigeria, pour le diriger.

Au sujet des résultats de cette assemblée générale, nous proposons de préparer et de mettre en œuvre un programme au niveau du continental ; programme qui impliquerait davantage les femmes africaines dans la formulation et la mise en œuvre des politiques de sécurité sur le continent.

Je vous renouvelle mes remerciements et vous souhaite plein succès ». AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche