. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’union des Littéraires et Écrivains Mauritaniens tient un congrès extraordinaire

Vendredi 15 Octobre 2021 - 22:09

L’union des Littéraires et Écrivains Mauritaniens (ULEM) a tenu, vendredi à Nouakchott, un congrès extraordinaire, en présence du ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, M. Moktar Ould Dahi.

L’agenda de la rencontre prévoit l’examen d’un certain nombre de questions, dont la scission des deux types de poésie : arabe et populaire.

Supervisant l’évènement, le ministre a précisé que la littérature était toujours le moyen de jauger le niveau de conscience des nations et l’outil de concrétisation de leur histoire et leurs productions intellectuelles.

Il a ajouté que la civilisation arabe montre que l’honneur revient à la littérature et aux littéraires dans la préservation de l’identité et certains modes de vie des peuples.

« Bien que l’Islam est venu porteur des moyens de survie et de la pérennité, les littéraires étaient là pour exercer leur rôle de protecteur de valeurs et vertus. Ils étaient là pour transcender la vécu quotidien, et rehausser le niveau culturel pour rejoindre le concert des civilisations et nations technologiquement avancées », souligne le ministre.

S’adressant aux congressistes, le ministre a indiqué que son département, en application des engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, dans le domaine de la Culture, et la littérature en particulier, met ses moyens et ses capacités à leur disposition.

« Je suis persuadé que vous êtes capables de poursuivre l’œuvre des pères et des ancêtres, surtout la vulgarisation des valeurs de l’amour, de la tolérance et l’amélioration de notre image à l’extérieur, à travers des écrits et poèmes, dans de formes littéraires professionnelles de qualité. Vous méritez d'être le meilleur successeur des ancêtres. La scène est propice, dans tous ses contextes, afin de créer un mouvement littéraire qui restitue notre image stéréotypée dans nos esprits, cette image sur la base du fait que nous sommes une nation de littérature, d'écrivains et de savoir », à-t-il noté.

Pour sa part, le président sortant de l’ULEM, Dr. Mohamed Ould Lehdhana, a souligné que les littéraires et écrivains sont aujourd’hui unanimes pour lancer, avec confiance et aptitude, un nouveau départ de l’union sur des bases sûres et solides.

Il a remercié le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement pour le soutien apporté à son institution, notamment la construction d’un siège équipé de l’ULEM, la publication des œuvres féminines et l’organisation des festivals à l’intérieur du pays.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche